JO 2016: Mais qu'est ce qu'a foutu Jimmy Vicaut, qualifié à l'arrache de chez arrache en demie du 100 m?

JEUX OLYMPIQUES Le Français a complétement raté sa série et est repêché au temps pour les demies...

Romain Baheux
— 
Jimmy Vicaut aux JO de Rio le 13 août 2016.
Jimmy Vicaut aux JO de Rio le 13 août 2016. — FRANCK FIFE / AFP

De notre envoyé spécial à Rio,

Il y a trois jours, Jimmy Vicaut venait rouler des muscles au Club France pour parler de ses prétentions de podium sur le 100 m des JO. On n’osait alors même pas parler des tours précédents au troisième meilleur performeur de l’année. Et voilà que dimanche midi, le sprinteur français a calé au départ de sa série, finie quatrième place, soit hors des deux premières places directement qualificatives pour les demies, dans l’infâme temps de 10’19.



Placé dans l’inattendue position du coureur qui doit attendre d’être repêché au temps, Vicaut est rapidement venu balbutier quelques mots devant les médias. « Tout allait bien, mais j’ai foiré ma course. J’ai raté mon départ, je démarre trop lentement. Allez messieurs, je vais voir si je morfle ou pas. » Finalement, ça passera avec le septième des huit temps récupérés pour les demies de dimanche. Chaud de chez chaud.

Si le couloir de départ a moins son importance sur 100 m qu’ailleurs, le couac inquiète pour un coureur dont la présence future ne faisait pas débat. Au vu de son 9’86 claqué en juin, difficile de mettre ça sur le compte de l’état de forme. Ressurgit alors la piste d’un stress excessif. Cette semaine, il avouait avoir été perturbé par la pression aux JO londoniens. Il y a un mois, il s’était crispé aux championnats d’Europe, ratant un or également promis.

« Dans le bus, je l’ai trouvé détendu, il plaisantait comme à son habitude, raconte Christophe Lemaitre, lui aussi repêché au temps. A l’échauffement, il allait vite. Je n’avais aucun doute sur sa présence en demi-finale. » Finalement, il y est. Mais le voilà obligé de se poser des questions