F1: Après son énorme crash, Fernando Alonso a le droit de prendre le départ du GP de Chine

FORMULE 1 Il se sent à 120%...

20 Minutes avec AFP

— 

Fernando Alonso après son crash en Australie le 20 mars 2016.
Fernando Alonso après son crash en Australie le 20 mars 2016. — Theo Karanikos/AP/SIPA

L'Espagnol Fernando Alonso, victime d'un violent accident en Australie en mars qui l'a privé du GP de Bahreïn, a été autorisé à participer à la première séance d'essais libres du GP de Chine à Shanghai vendredi, a annoncé jeudi son écurie McLaren.

«Fernando Alonso a été autorisé par la FIA à prendre le volant en Chine, sous réserve de nouveaux examens effectués après la première séance d'essais libres vendredi», écrit McLaren dans un communiqué.

«A 100% physiquement»

«Les commissaires de course ont pris l'avis du délégué médical de la FIA qui, après consultation du médecin principal du Grand Prix de Chine et du médecin du pilote, estime que le pilote est capable, en l'état actuel, de participer à l'événement», selon le communiqué de la FIA cité par McLaren.

L'écurie précise avoir demandé l'inscription d'Alonso au GP de Chine, 3e épreuve du championnat 2016. Le double champion du monde a affirmé jeudi se sentir «prêt à 120%» à courir à Shanghai. «J'étais mentalement à 100% à Bahreïn mais physiquement je souffrais beaucoup», a expliqué l'Espagnol âgé de 34 ans.

«J'étais prêt à tenter le coup et voir si je pouvais surmonter la douleur d'une côte cassée, mais aujourd'hui, je suis mentalement prêt à 120% et physiquement à 100%. Le niveau de douleur est de 0».