Zidane défend Nadal, accusé de dopage par Roselyne Bachelot

FOOTBALL Le Real Madrid s'en est aussi pris à l'ancienne ministre...

R.B.

— 

Zinédine Zidane en conférence de presse le 7 mars 2016.
Zinédine Zidane en conférence de presse le 7 mars 2016. — Francisco Seco/AP/SIPA

On ne touche pas à Rafael Nadal en Espagne. Même quand on est français. Interrogé samedi sur les accusations de dopage du tennisman espagnol formulées par l'ancienne ministre des Sports Roselyne Bachelot, Zinédine Zidane a fait honneur  à la tradition locale en défendant le joueur.

«C'est un gentleman et un professionnel, je suis désolé pour ce qui a été dit, a lancé l'entraîneur du Real Madrid en conférence de presse. Tous les gens qui aiment le sport aiment Rafael Nadal.» Le club madrilène a d'ailleurs publié un communiqué pour s'en prendre aux attaques «injustifiées et intolérables» de Roselyne Bachelot.

L'oncle et entraîneur du tennisman, nonuple vainqueur de Roland-Garros, Toni Nadal a lui estimé que l'ancienne Ministre est «imbécile». Le clan Nadal pourrait déposer une plainte contre la chroniqueuse de l'émission de D8, Le Grand 8.