Et ça se confirme, les Anglais sont pétés de thune: 230 millions d'euros dépensés au mercato d'hiver

FOOTBALL Un record depuis 2011..

A.M. avec AFP

— 

Le milieu de terrain d'Arsenal Mathieu Flamini, le 24 janvier 2016.
Le milieu de terrain d'Arsenal Mathieu Flamini, le 24 janvier 2016. — BEN STANSALL / AFP

Et tout est logique. Les clubs de Premier League ont dépensé 230 millions d'euros au mercato d'hiver en janvier, le plus gros depuis le record de 2011, révèle mardi le cabinet Deloitte. «Les transferts de janvier ont de façon assez notable été largement animés par les clubs de la seonde moitié du classement, explique Dan Jones, analyste spécialisé du cabinet. Les promesses du nouvel accord concernant les droits TV qui seront reversés à partir de la saison prochaine aux clubs de Premier League et la menace d'en être privé en cas de relégation ont donné aux clubs la volonté d'investir pour tenter de se maintenir».

Les six derniers du classement ontdépensé plus de la moitié du total national

Avec le mercato de l'été dernier, la Premier League vient ainsi de dépenser 1,376 milliard d'euros sur une seule saison, nouveau record en date. Newcastle, Norwich et Watford ont été les trois clubs les plus dépensiers de l'hiver et le trio pèse 40% des dépenses totales du pays. Les six derniers clubs du classement ont eux dépensé plus de la moitié du total national avec près de 120 millions d'euros. Lors de la dernière journée du mercato, lundi, 52 millions d'euros ont encore été dépensés, ce qui marque un fléchissement de 6,5 millions d'euros par rapport à 2015.

Le record pour un mercato d'hiver date de 2011, avec 296 millions d'euros d'achats, notamment grâce au départ de Fernando Torres pour Chelsea suivi de l'arrivée d'Andy Carroll à Liverpool. Deux transferts qui se sont ensuite avérés être des échecs patents. En dehors de l'Angleterre, la Serie A italienne a été la plus active avec un mercato valorisée à hauteur de 66 millions d'euros. Suivent ensuite l'Allemagne (46) puis l'Espagne et la France (34).