Open d'Australie: Chardy s'en sort après 4h43 de jeu et sept balles de match

TENNIS Le Français a battu Gulbis 13-11 au cinquième set...

J.L. avec AFP
— 
France's Jeremy Chardy returns the ball to Japan's Kei Nishikori during their second round match of the BNP Masters tennis tournament, in the Paris refurbished Bercy Arena, in Paris, France, Wednesday, Nov. 4, 2015. (AP Photo/Francois Mori)/XFM109/512090676169/1511041344
France's Jeremy Chardy returns the ball to Japan's Kei Nishikori during their second round match of the BNP Masters tennis tournament, in the Paris refurbished Bercy Arena, in Paris, France, Wednesday, Nov. 4, 2015. (AP Photo/Francois Mori)/XFM109/512090676169/1511041344 — Francois Mori/AP/SIPA

Quand personne ne paye les joueurs pour balancer des matchs, le tennis est quand même un sacré sport de malade mental. La preuve avec cette victoire homérique de Jérémy Chardy sur Ernests Gulbis, après 4h43 de lutte au couteau sous le cagnard de Melbourne la nuit dernière 7-5, 2-6, 6-7 (5/7), 6-3, 13-11, mardi à Melbourne.

 

«J'ai fait ma préparation la plus dure, je suis content que ça ait payé. Je suis capable de jouer longtemps», a commenté le Palois, convaincu de l'importance de la forme physique. «Il n'y a qu'à regarder les meilleurs, ils sont aussi au-dessus des autres physiquement», a-t-il dit.

Le Français est un de seuls représentants du contingent tricolore à avoir brillé lors de la 2e journée de l’Open d’Australie. Caroline Garcia, battue par la Tchèque Trycva, a une nouvelle fois déçu, alors que Lucas Pouille n’a rien pu faire face au bombardier Raonic (6-1, 6-4, 6-4).