Lamarcus Aldrige face aux Sixers
Lamarcus Aldrige face aux Sixers — Chris Szagola/AP/SIPA

BASKET

NBA: 51 points d'écart, les Spurs infligent la volée de l'année au Sixers de Philadelphie

Et sans Tim Duncan ni Manu Ginobili...

San Antonio, pourtant privé de Tim Duncan et Manu Ginobli laissés au repos et de Kawhi Leonard malade, a donné lundi une leçon à Philadelphie sur son parquet (119-68) et ainsi encore enfoncé les 76ers dans la conférence Est tout en confortant sa 2e place à l'Ouest. Quatre joueurs des Spurs ont inscrit plus de 10 points durant ce match, dont le meilleur marqueur de la partie LaMarcus Aldridge (26 pts). Se sont ajoutés les 14 points de Jonathon Simmons. En 17 minutes de jeu, Boban Marjanovic en a inscrit 18 tandis que Tony Parker, qui n'a joué que les deux premiers quart-temps, en a marqué 12 et a souligné la performance des remplaçants.

« Il n’y a rien à retenir d’un tel match, s'est d'ailleurs lamenté Gregg Popovich, l'entraîneur des Spurs. Quand on compare les équipes, ce n’est pas juste, c’est ridicule. Je me sens mal pour Brett. » Brett, c'est Brett Brown, coach des Sixers et ancien assistant de Popovich dans le Texas. Bref, Philadelphie continue de s'enfoncer dans les abîmes de la conférence Est avec 1 victoire contre 21 défaites. Et se rapproche de plus en plus du titre de pire équipe n'ayant jamais joué en NBA.