Scandale à la Fifa: Platini conserve la «confiance absolue» de l'UEFA

FOOTBALL Le président de l'UEFA, suspendu provisoirement par le comité d'éthique de la Fifa, conserve le soutien de son organisation...

N.C. avec AFP
— 
Michel Platini, le président de l'UEFA, le 28 août 2015, à Monaco.
Michel Platini, le président de l'UEFA, le 28 août 2015, à Monaco. — VALERY HACHE / AFP

Un soutien franc et massif. Selon le ministre russe des Sports Vitaly Mutko, représentant de l'UEFA au comité exécutif de la Fifa, les membres du comité exécutif de l'UEFA ont exprimé ce jeudi à l'unanimité «leur confiance absolue» en leur président Michel Platini, suspendu 90 jours à titre conservatoire par la Fifa. «Ils ont pleinement soutenu Michel Platini», a-t-il ajouté.

L'Europe veut un «procès juste» pour son président

«Au regard de ce que nous ont expliqué ses avocats, les 54 pays qui font partie de l'UEFA ont décidé de lui maintenir leur confiance», a ajouté Gianni Infantino lors de la conférence de presse organisée dans la foulée. Le secrétaire général a également précisé que l'UEFA souhaitait une résolution du cas Platini d'ici mi-novembre et un «procès juste». Michel Platini, qui a fait appel de sa suspension, est toujours candidat à la présidence de la Fifa, avec une élection prévue le 26 février à Zurich.

D'ailleurs, l'UEFA tient à ce que cette date soit maintenue. «Nous avons à faire avec des gens responsables qui ont le souci de l'avenir du sport, et c'est important que la Fifa ait un nouveau président légitimement élu, et que ça arrive le plus tôt possible. On pourra alors installer les réformes et changer l'image de la Fifa», a expliqué M. Infantino quant à ce choix de ne pas demander de report de l'élection présidentielle.