Victime d'une arnaque, BeIn Sport se fait voler 2,4 millions d'euros par un escroc

TELE Mais sa banque a été condamnée au remboursement...

A.M.

— 

Une caméra de BeIn Sport en juillet 2012 à Lille.
Une caméra de BeIn Sport en juillet 2012 à Lille. — B.Chibane / SIPA

Sale affaire pour beIN Sports. Selon une information de BFM TV, la chaîne qatarie a été la victime récemment d’une grosse arnaque au faux virement. En février dernier, un escroc a réussi à soutirer 2,39 millions d’euros à la chaîne sportive. Comment ? En envoyant un mail au comptable, et en lui demandant de cliquer sur un lien, le malfaiteur s’est emparé des noms des responsables financiers ainsi que de leurs numéros de téléphone, des numéros de comptes et des coordonnées bancaires de beIN Sports.

Six ordres de virement par fax

Deux jours plus tard, HSBC, une des banques de la chaîne, reçoit six ordres de virement par fax. Dans la foulée, l’escroc appelle l’établissement financier et met la pression pour un règlement rapide. Et quand l’employée de HSBC appelle beIN pour confirmer la transaction, elle tombe… directement sur le malfaiteur, qui pourra donc toucher son argent sur des comptes en Roumanie et à Chypre.

Pour la deuxième tentative, il est cette fois demandé un virement de 7,7 millions d’euros. HSBC appelle donc le directeur financier, qui tombe évidemment des nues. En catastrophe, HSBC tente de récupérer l’argent mais ne reverra que 876.583 euros. La Qatar National Bank, elle aussi visé par le même stratagème, a presque failli lâcher 1,9 million d’euros. Si l’enquête pour démasquer le coupable continu, beIN Sports a obtenu du tribunal de commerce de Paris le remboursement des 2,39 millions d’euros perdus par la banque HSBC.