Yvan Bourgnon arrête les recherches de son frère Laurent, «le temps du deuil est venu»

VOILE Il était parti en Polynésie dans l'espoir d'une bonne nouvelle...

N.C.

— 

Yvan Bourgnon a son arrivée à Tahiti, le 26 juin 2015.
Yvan Bourgnon a son arrivée à Tahiti, le 26 juin 2015. — GREGORY BOISSY / AFP

Il n’y a plus d’espoir. Parti en Polynésie le 25 juin pour participer aux recherches de son frère Laurent, disparu après une plongée dans l’atoll de Toau, (archipel des îles Tuamotu), Yvan Bourgnon est résigné. Il a fait savoir ce mercredi sur sa page Facebook qu’il s’arrêtait là, « la mort dans l’âme ».

« Il faut se rendre à l’évidence, 6 jours de recherches n’ont rien donné. De jour, de nuit, au large, sur le récif, dans le lagon, sur les motu et jusqu’à 120 mètres de fond le long du tombant de cette passe où vraisemblablement tout c’est joué. Putain de passe d’Otugi ! », écrit-il.

Dernière journée sur place à passer au peigne fin la moindre anfractuosité du récif. Estelle et Christelle se sont fait…

Posted by Yvan Bourgnon on mardi 30 juin 2015


Impuissant, lui qui voulait croire au miracle, persuadé que Laurent était « capable de tenir plusieurs jours à la dérive en pleine mer », abandonne. « Après la stupeur, après l’action et l’énergie déployée dans les recherches, voici venu le temps de l’acceptation, du recueillement, du deuil. Mes pensées vont vers Charles, Suzon, Caroline, Lou, Basile, Justine, Loïc et toute la famille… », conclut-il.