Laurent Bourgnon «est capable de tenir plusieurs jours à la dérive en pleine mer» selon son frère Yvan

VOILE Le marin est porté disparu...

A.M.

— 

Le navigateur Yvan Bourgnon, en 2013.
Le navigateur Yvan Bourgnon, en 2013. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

« Je ne peux pas rester en France à ne rien faire ». Après l’annonce de la disparition de Laurent Bourgnon, son frère Yvan va rejoindre la Polynésie pour participer aux recherches, fait-il savoir dans un communiqué. « J’ai fait le point avec la gendarmerie et le MRCC (Centre de Recherche et de Sauvetage en Mer) de Papeete. Même si je sais que tous les moyens sont mis en œuvre pour retrouver Laurent, je me rends sur place pour participer aux recherches. Je ne peux pas rester en France à ne rien faire. J’irai sur l’eau pour chercher mon frère jour et nuit, aussi longtemps qu’il y aura un espoir », explique Yvan Bourgnon.

« Laurent est un combattant »

Laurent Bourgnon a disparu après une plongée dans l’atoll de Toau, dans l’archipel des îles Tuamotu. « Laurent est un combattant, je sais qu’il est capable de tenir plusieurs jours à la dérive en pleine mer. Nous comptons, ma famille et moi, sur le soutien des autorités polynésiennes, des habitants de Fakarava et des plaisanciers présents sur place, pour continuer à se mobiliser et poursuivre les recherches », ajoute Yvan Bourgon.