Scandale à la Fifa: Sepp Blatter avoue avoir été «affecté par les attaques»

FOOTBALL Mais assure être l'homme de la situation...

20 Minutes avec AFP

— 

Le président de la Fifa Sepp Blatter à Zurich le 29 mai 2015
Le président de la Fifa Sepp Blatter à Zurich le 29 mai 2015 — FABRICE COFFRINI AFP

« J'ai été affecté par les attaques » nées du scandale de corruption qui a ébranlé la Fifa cette semaine, a déclaré Joseph Blatter samedi, au lendemain de sa réélection pour un 5e mandat à la tête de l'instance suprême du football mondial.

Lors de la conférence de presse organisée après le comité exécutif de la Fifa, M. Blatter, 79 ans, a toutefois estimé qu'il restait « l'homme de la situation » et a appelé à « l'unité et la solidarité » pour «aller de l'avant». «La tempête dure encore, elle n'a pas la valeur d'un ouragan» mais «les effets sont encore là», a estimé le Suisse.

Choqué

Blatter s'est en outre étonné du fait que «trois journalistes américains étaient déjà là» mercredi au petit matin lors de la «descente de police» qui a mené à l'arrestation de sept élus de la Fifa dans leur luxueux hôtel zurichois.

Plus tôt, dans une interview à la chaîne suisse RTS, le président de la Fifa s'était dit «choqué» par les accusations de la justice américaine, faisant implicitement le lien avec le fait que les Etats-Unis n'avaient pas obtenu l'organisation du Mondial 2022.