Pour Jean-Michel Aulas, le boycott de Canal + par le PSG et l'OM peut «coûter cher en droits télé»

FOOTBALL Le président lyonnais n'aime pas trop l'attitude adoptée par la LFP...

Antoine Maes

— 

Jean Michel Aulas durant le matche entre Monaco et Lyon le 1er février 2015. Credit:BEBERT BRUNO/SIPA/1502020650
Jean Michel Aulas durant le matche entre Monaco et Lyon le 1er février 2015. Credit:BEBERT BRUNO/SIPA/1502020650 — SIPA

Pour une fois, ce n'est pas sur Twitter qu'il s'est lâché. N'empêche, Jean-Michel Aulas a son mot à dire dans le bras de fer entre Canal +, le PSG et l'OM. Et le président de l'OL s'est plutôt rangé du côté de la chaîne cryptée. Le patron lyonnais aurait préféré que «la Ligue consulte son Conseil d'administration avant de formuler ces reproches», explique le Lyonnais à L'Equipe, qui redoute que la brouille puisse «coûter cher en droits télé». Et en profite aussi pour rappeler que le meilleur moyen d'échapper aux suspensions reste de se tenir correctement: «il est plus simple de ne pas insulter que de ne pas filmer».

Et puisqu'il était d'humeur, Jean-Michel Aulas a aussi envoyé un joli petit tacle à Vincent Labrune, son meilleur ennemi du moment. «Pour l'OM, les enjeux ne me semblent pas identiques à ceux du PSG, qui développe une démarche favorable à la chaîne de son actionnaire. Labrune a voulu suivre le grand PSG et a influencé négativement son club alors que ce n’est pas dans son intérêt».