Rachat de l'OM: Bernard Tapie «ne mettrait pas 150 millions d'euros»

FOOTBALL L'ancien président de l'Olympique de Marseille se penche sur la rumeur d'une vente par Margarita Louis-Dreyfus...

A.M.
— 
L'homme d'affaires Bernard Tapie le 12 mars 2014 à Marseille
L'homme d'affaires Bernard Tapie le 12 mars 2014 à Marseille — Franck Pennant AFP

Si l'OM est à vendre, ce n'est pas lui qui achètera. Dans une interview au Figaro, Bernard Tapie donne son avis sur la rumeur des derniers jours à Marseille: l'arrivée au club du prince saoudien Al-Walid ben Talal Abdelaziz Al Saoud et surtout de ses milliards. «Si ce personnage connu et riche veut faire une offre sur l'OM, ce ne sera pas par L'Equipe, ni par le Figaro qu'il passera. Il s'adressera directement à madame Louis-Dreyfus. Tout le reste, c'est de la fantaisie», assure «Nanard».

Qui ne devrait pas vraiment investir, et surtout pas à ce prix-là. «Les dirigeants de l'OM ont toujours dit qu'ils ne voulaient pas vendre. Ils n'avaient pas l'air du tout au courant de cette information ou alors ils nous racontent des histoires. Le crédit qu'il faut apporter à cette information sur l'acheteur saoudien me paraît donc un peu court. (...) 150 millions d'euros? En tout cas je ne les mettrais pas!».