PSG: Laurent Blanc agacé par le cas Ibrahimovic, dont le retour «n'est pas à l'ordre du jour»

FOOTBALL L'attaquant suédois du PSG souffre toujours de sa blessure au pied droit, plus que jamais mystérieuse...

N.C.

— 

Zlatan Ibrahimovic et Laurent Blanc lors d'un entraînement du PSG au Camp des Loges, le 12 septembre 2014.
Zlatan Ibrahimovic et Laurent Blanc lors d'un entraînement du PSG au Camp des Loges, le 12 septembre 2014. — FRANCK FIFE / AFP

Les jours passent et l'état de santé de Zlatan Ibrahimovic demeure toujours aussi flou. Ce vendredi, Laurent Blanc a reconnu qu'il était incapable de donner «une date de retour précise» pour son attaquant, touché à un talon depuis le 21 septembre. «Il a mal, il s'entraîne plus qu'un joueur disponible pour les matchs mais c'est un travail particulier», a déclaré le coach du PSG, à la veille de la réception de Bordeaux pour la 11e journée de Ligue 1.

L'incertitude est totale autour du géant suédois. Le staff parisien, qui a diagnostiqué une talagie, semble peiner à trouver le moyen de le soigner. Zlatan est d'ailleurs retourné en Suède en fin de semaine dernière pour y passer des examens complémentaires. Selon les médias nationaux, sa blessure serait plus grave que prévu. Le quotidien Aftonbladet affirmait ainsi mercredi que l'attaquant de 33 ans souffre en fait «d'une inflammation d'une partie de la voûte plantaire», une blessure qui serait liée à des séances d'entraînement inadaptées lors de la pré-saison. Une opération pourrait être envisagée.

>> A lire: Pourquoi Zlatan Ibrahimovic est si embêté par sa blessure

A Paris, le sujet semble agacer. «Il a mal au talon. Il a une douleur qui persiste et tant que la douleur sera là, il ne pourra pas reprendre l'entraînement. Je ne veux pas jouer au jeu de la date avec vous. Je ne peux pas vous en donner une, a répété Laurent Blanc devant la presse. J'attends avec impatience son retour.»

Il y a tout de même une bonne nouvelle en cette fin de semaine pour l'entraîneur. Ezequiel Lavezzi, blessé depuis un mois, est lui de retour. «Il n'est pas apte à jouer un match entier. Vous verrez s'il débute mais quoi qu'il en soit, il participera à ce match, je pense», a annoncé l'ancien sélectionneur des Bleus.