F1: Opération terminée pour Jules Bianchi, «grièvement blessé à la tête»... L'hôpital ne communiquera pas avant lundi...

FORMULE 1 Il était alors inconscient...

20 Minutes avec AFP

— 

Jules Bianchi va participer au GP d'Australie au volant d'une Marussia, ce week-end.
Jules Bianchi va participer au GP d'Australie au volant d'une Marussia, ce week-end. — J.-P. PARIENTE / SIPA

Mise à jour 17h30: Une réaction de Nicolas Deschaux, président de la FFSA, joint par 20minutes.

«Ce matin, on m’a très vite contacté lorsque l’accident a eu lieu, j’étais personnellement sous le choc. Toute la communauté du sport automobile est sous le choc. Aujourd’hui, on attend. On souhaite bon courage à Jules. C’est un pilote que je connais depuis tout jeune, depuis son accession en équipe de France. On est avec lui. Je ne commenterai pas à ce stade les conditions de l’accident ni tout autre sujet. Ce n’est pas le temps des commentaires, seulement d’avoir des nouvelles et d’être avec lui. »

Mise à jour à 16h30: Pas d'infos sur l'état de santé de Jules Bianchi avant demain.

Mise à jour 15h30: Selon plusieurs journalistes présents devant l'hôpital, l'opération serait terminée. On n'a pas encore de nouvelles de l'état de santé du Français.

Mise à jour 13h30: Un communiqué de la FIA vient de préciser que Jules Bianchi est «grièvement blessé à la tête»

Le Français Jules Bianchi (Marussia) est «grièvement blessé à la tête», a indiqué la Fédération internationale de l'automobile (FIA), dimanche soir à Suzuka.

Bianchi, 25 ans, a été évacué inconscient, en ambulance, vers l'hôpital général de Mie, à quelques kilomètres de Suzuka, avec un masque à oxygène sur le visage, et la course a été définitivement interrompue. Son père Philippe Bianchi a déclaré sur la chaîne de télévision française France 3 que le pilote était «dans un état grave» et était «en train d'être opéré d'urgence pour un hématome à la tête. Il faudra attendre 24 heures pour en savoir plus».

Mise à jour 12h40: Dans «un état grave», Jules Bianchi est en train d'être opéré. C'est son père qui l'a confirmé à France3. L'envoyé spécial de RMC précise qu'il est opéré d'un hématome au cerveau.

Mise à jour 12h37: Une vidéo de l'accident a été mise en ligne. On ne distingue pas clairement la voiture du pilote français, mais on comprend à l'attitude des secouristes qu'il s'agit d'un accident sérieux. De son côté, la Federation Internationale Automobile a décidé de ne pas diffuser les images plus nettes de l'accident, les jugeant trop violentes.

Mise à jour 12h15: Cité par le journal anglais The Telegraph, le pilote Nico Rosberg aurait reçu l'information que l'accident de Jules Bianchi était «très, très sérieux»
 

Dans «un état grave», Jules Bianchi est en train d'être opéré. Victime d'une sortie de piste dans les derniers tours du Grand Prix du Japon de Formule 1, il a été évacué inconscient, par ambulance, vers l'hôpital de Mie Prefecture à environ 15 km de Suzuka. L'hélicoptère prévu à l'origine a dû renoncer à sa mission, le plafond étant trop bas et la nuit commençant à tomber sur le circuit de Suzuka. Le Français est donc parti en ambulance, escorté par des motards.

La monoplace de Bianchi aurait heurté un véhicule procédant à l'évacuation de la Sauber d'Adrian Sutil, alors que la voiture de sécurité venait de sortir à nouveau, au 44e tour, suite à cet accident sans gravité de la monoplace du pilote allemand.

«Toutes mes pensées sont avec Jules a déclaré le pilote anglais Jenson Button. C’est un accident horrible. C’est quelque chose que vous n’espérez jamais voir en Formule 1.» Aucune image de l'accident de Bianchi, sur une piste détrempée, n'a été diffusée par les écrans de contrôle sur le circuit de Suzuka. «Nous ne pouvons rien dire de plus pour l'instant sur l'état de santé de Jules» a expliqué quant à lui Matteo Bonciano, responsable de presse de la FIA.


Choqué, le monde de la F1 a immédiatement apporté son soutien au pilote français. #ForzaJules, a tweeté Fernando Alonso, pendant que l'équipe Sauber implore Bianchi «de vite se rétablir».