Dopage: Une haltérophile nigérianne contrôlée positive à 16 ans

DOPAGE Aux Jeux du Commonwealth...

20 Minutes avec AFP
— 
Chika Amalaha le 25 juillet 2014 à Glasgow.
Chika Amalaha le 25 juillet 2014 à Glasgow. — Alastair Grant/AP/SIPA

La jeune haltérophile nigérianne Chika Amalaha, médaillée d'or aux Jeux du Commonwealth à Glasgow, a été testée positive à des diurétiques et des agents masquants, ont annoncé vendredi les organisateurs.

Amalaha, 16 ans, était devenue le 25 juillet la plus jeune médaillée d'or de l'histoire des Jeux du Commonwealth en haltérophilie.

>> Notre diaporama des Jeux du Commonwealth à retrouver ici

Lauréate chez les 53 kg, elle a été reconnue coupable de dopage après que l'analyse de l'échantillon B d'un test effectué après sa victoire ait confirmé le résultat du premier, a expliqué le directeur général de la Commonwealth Games Federation (CGF), Mike Hooper.

«Je peux dire que l'analyse de l'échantillon B de l'haltérophile nigérianne Chika Amalaha a été réalisée, et qu'elle a confirmé l'analyse et le résultat de l'échantillon A», a-t-il dit.