Argentine-Allemagne: L’Albiceleste a pourtant eu les occasions

FOOTBALL Et les regrettera longtemps…

B.V. à Rio

— 

Higuain rate une belle occasion face à l'Allemagne, le 13 juillet 2014
Higuain rate une belle occasion face à l'Allemagne, le 13 juillet 2014 — Hassan Ammar/AP/SIPA

De notre envoyé spécial à Rio (Brésil),

De tête, on peut en citer trois. Trois grosses, trois énormes, trois qui auraient pu faire basculer le match. Tour à tour, Higuain, Messi et Palacio ont eu une occasion pour faire plier l’Allemagne. Mais à chaque fois, ils ont tiré à côté. Et c’est comme ça qu’on perd une finale de Coupe du monde. «C'était un match équilibré, les occasions les plus franches étaient pour nous, analysait après la rencontre le sélectionneur argentin Sabella. Mais quand il y en a, il faut les convertir. Pour faire le match parfait, il fallait plus d’efficacité. On en a manqué un peu.»

Car il y avait pourtant la place. Malgré de nombreuses situations favorables, l’Albiceleste termine sans avoir cadré la moindre frappe. Ah si, ce but refusé à Higuain pour un hors-jeu très logique. «Je pense que nous avons tout tenté pour gagner, mais ça n'a pas marché pour nous, soupirait Lionel Messi après la rencontre. C'est triste de terminer ainsi. Je pense que nous le méritons un peu plus aujourd'hui. Nous avons eu les meilleures chances et nous aurions pu les saisir avec nos attaquants.»