Coupe du monde 2014: La France est-elle vraiment aidée par les arbitres?

FOOTBALL Les Bleus n’ont pas été malheureux avec les décisions arbitrales depuis le début du Mondial…

B.V.

— 

Carton jaune pour Matuidi lors du match contre le Nigeria à Brasilia le 30 juin 2014.
Carton jaune pour Matuidi lors du match contre le Nigeria à Brasilia le 30 juin 2014. — AFP PHOTO / EVARISTO SA

«Il y a des situations de jeu et l’arbitre prend des décisions. Quand elles sont bonnes et vont dans notre sens, c’est plus facile d’en parler.» Déjà pas du genre à les évoquer quand elles sont défavorables, Didier Deschamps n’a pas voulu s’étendre sur certaines erreurs arbitrales favorables à la France face au Nigeria. Depuis le début du tournoi, les Bleus sont pourtant loin d’être malheureux à ce niveau-là. Retour en images sur ces décisions qui ont fait parler.

France-Honduras

La balayette de Pogba

Piétiné par le Hondurien Palacios, Paul Pogba réagit mal et fauche d’une balayette son bourreau. Sur le moment, le carton rouge semble inévitable. Diplomate, l’arbitre choisit finalement de donner un carton jaune aux deux. Le milieu français s’en sort bien.

Coefficient de décision favorableFaible: Si Pogba aurait dû se faire expulser, Palacios et ses crampons sur la cuisse du Français aussi. Un partout, balle au centre.

France-Suisse

Le penalty de Benzema

Dans la surface, complètement enfermé côté gauche, Karim Benzema déborde Djourou et se laisse un petit peu tomber. Penalty.

Coefficient de décision favorableNul: Beaucoup d’arbitres n’auraient probablement pas sifflé, mais même si elle est légère, la faute est existante.

Le high-kick de Giroud

Sur un long ballon, Olivier Giroud tente de contrôler la balle d'un geste acrobatique. Son pied gauche touche l'oeil de van Bergen, qui doit céder sa place. Le défenseur central termine là son mondial. Giroud ne reçoit aucun carton.

Coefficient de décision favorable > Moyen: Giroud ne voit pas arriver le joueur suisse. Le Français méritait un carton jaune.

France-Equateur

Le coup de coude de Sakho

Monté sur corner, Mamadou Sakho adresse un violent coup de coude à l’équatorien Minda. Le Français s’en sort sans le moindre avertissement ni suspension après coup.


Coefficient de décision favorableFort: Sakho méritait un rouge et une suspension.

Le tacle de Valencia

Se laissant un peu emporter par son élan, l’Equatorien Valencia laisse traîner son pied sur le tibia du latéral français Lucas Digne. Impressionnant, mais plus maladroit que violent. Valencia est expulsé.


Coefficient de décision favorable Moyen: le tacle est violent mais ne méritait pas forcément le rouge.

France-Nigeria

Le but hors-jeu d’Emenike

Sur un bon centre au premier poteau, Emenike coupe et marque. Le but est refusé pour hors-jeu. «C’est une honte. Je veux savoir pourquoi l’arbitre a refusé un but au Nigeria et pourquoi le ralenti n’a pas été diffusé sur l’écran géant. Quand on regarde le but refusé, il n’y avait pas de hors-jeu contre nous», s’est enflammé après la rencontre le sélectionneur Keshi.

Coefficient de décision favorableNul: Les hurlements de Keshi n’y changeront rien. Emenike était hors-jeu d’une demi-jambe, mais hors-jeu quand même. C’est une excellente décision, qui aurait pu très bien tourner en faveur des Nigerians sans la concentration de l’arbitre assistant.

Le ceinturage d’Evra

Sur un corner du Nigeria, Patrice Evra enroule ses bras autour du ventre d’Odemwingie et l’empêche de sauter. L’arbitre laisse jouer.

Coefficient de décision favorableFort: La faute est flagrante, le penalty évident.

Le tacle de Matuidi

En retard au milieu de terrain, Blaise Matuidi attrape salement la cheville d’Onazi. Même s’il ne «veut pas faire mal», le tacle du parisien est violent et dangereux.

Coefficient de décision favorableFort: Matuidi méritait un carton rouge. Largement plus que Valencia lors de France-Equateur.