France-Nigeria: Chez les Super Eagles, c’est Enyeama le boss

FOOTBALL Le gardien de Lille n’est pas capitaine, mais c’est tout comme…

B.V. à Brasilia

— 

Le gardien du Nigéria Vincent Enyeama, à la Coupe du monde 2014
Le gardien du Nigéria Vincent Enyeama, à la Coupe du monde 2014 — SIPANY/SIPA

De notre envoyé spécial à Brasilia (Brésil),

C’est une histoire d’ancienneté et de respect. Du haut de ses 99 sélections, Joseph Yobo porte le brassard de la sélection du Nigeria. Mais à l’intérieur du groupe, c’est Vincent Enyama le capitaine. Présent depuis 2002, le gardien de Lille est «tout pour nous», lance Egutu Oliseh, frère de la légende nigériane Sunday et ancien joueur de Montpellier. Que ce soit sur le terrain, «où il est sans conteste dans les 5 meilleurs gardiens de la Coupe du monde», ou en dehors.

«On parle de Yobo car il a le mérite avec sa carrière, mais le vrai boss, c’est Vincent, poursuit Anekian Enyeama, frère de. Il apporte vraiment des choses. Quand il faut parler, c’est lui qui parle.» C’est d’ailleurs comme ça qu’il a gagné le respect de ses coéquipiers, quitte à se mettre en danger lui-même. «En 2011, la sélection avait décidé de voyager dans un avion pas aux normes, se souvient Anekian. Personne n’a parlé, alors c’est le seul à avoir dit "on ne va pas voyager là-dedans". Siasia, le sélectionneur, a mis sur sa tête qu’il ne voulait pas voyager et l’a écarté pour ce match. Il a souffert.»

Il prêche des versets de la Bible aux autres joueurs

Mais parce qu’il «ne pense pas qu’a sa gueule et s’est toujours battu pour la sélection», dixit son frère, Enyeama a pris du poids dans la sélection. Le coach actuel, Stephen Keshi, lui a même donné le brassard pendant la longue absence de Yobo, en 2013. «Je ne sais pas pour un Français mais, au Nigeria, cela veut dire que vous portez le pays sur vos épaules, raconte le gardien dans une interview donnée à l’Equipe. C’est une des choses les plus importantes au monde. Je suis très fier de cette reconnaissance.»

Dans une équipe multiculturelle, Enyeama se charge même des prédications pour les joueurs catholiques. «Il est très croyant et pratiquant et il partage ça là-bas, raconte son grand frère. Il prêche pour monter le moral des versets de la Bible qui parlent de la foi, de la bénédiction de Dieu. Il parle, il prêche et tout le monde le croit.»