Coupe du monde 2014: De fausses blessures pour éviter d'aller jouer avec la sélection anglaise?

FOOTBALL C’est ce que prétend le manager des Queens Parks Rangers, Harry Redknapp...

— 
Le capitaine de l'Angleterre Steven Gerrard, le 19 juin 2014 contre l'Uruguay à Sao Paulo.
Le capitaine de l'Angleterre Steven Gerrard, le 19 juin 2014 contre l'Uruguay à Sao Paulo. — DANIEL GARCIA / AFP

L’Angleterre est éliminée de la Coupe du monde. Mais la voilà confrontée à une autre polémique. C’est Harry Redknapp qui a allumé la mèche. Le manager des Queens Park Rangers a affirmé dans la presse que certains joueurs anglais, autrefois sous ses ordres à Tottenham (2008-2012), lui avaient demandé de les dispenser de l’équipe nationale, prétextant de fausses blessures.

«Je peux vous dire que lorsque j’étais à Tottenham, quand les matchs internationaux venaient, il y avait deux ou trois joueurs qui ne souhaitaient pas jouer pour l’Angleterre», a-t-il déclaré à la BBC. «Ils venaient me voir 10 jours avant le match et me demandaient de les sortir.»

«C’est à vomir»

L’actuel sélectionneur des Three Lions, Roy Hogdson, et le capitaine Steven Gerrard ont réagi à ces accusations en conférence de presse.

«Je serais curieux de savoir de qui il s’agit. Si Harry balance un truc comme ça, il devrait les nommer et les humilier publiquement. Je peux vous promettre que personne dans ce groupe n’a envie de rentrer. Personne ne m’a dit qu’il ne voulait pas jouer pour l’Angleterre ou qu’il ne souhaitait pas être ici. Si c’est le cas, c’est à vomir. Pour moi, si un joueur ne veut pas être ici, il n’a rien à faire à la Coupe du monde», a déclaré le joueur de Liverpool.

«En deux ans à la tête de la sélection, j’ai vu grandir l’intérêt des joueurs. Les déclarations de Redknapp me surprennent. Il est dangereux de dire de telles choses», a ajouté Hodgson.

Les regards se portent maintenant sur les internationaux qui ont évolué sous les ordres d’Harry Redknapp. Ils sont au nombre de 12: Peter Crouch, Jermain Defoe, Aaron Lennon, Darren Bent, Scott Parker, David Bentley, Jermaine Jenas, Michael Dawson, Tom Huddlestone, Jonathan Woodgate, Ledley King et Kyle Walker. Il serait temps que le Mondial se termine vite pour l’Angleterre.