Mondial 2014: Falcao forfait, des appels au meurtre lancés contre Soner Ertek

FOOTBALL Le joueur amateur avait blessé la star colombienne lors d'un match de Coupe de France...

Thibaut Le Gal

— 

L'attaquant colombien Radamel Falcao lors de l'annonce de son forfait pour la Coupe du monde, le 2 juin 2014, en Colombie.
L'attaquant colombien Radamel Falcao lors de l'annonce de son forfait pour la Coupe du monde, le 2 juin 2014, en Colombie. — DANIEL GARCIA / AFP

C’est bien connu, le football déchaine les passions. A l’approche du Mondial, le pauvre Soner Ertek en fait les frais (encore). Le joueur de Chasselay (CFA) avait provoqué la blessure de Radamel Falcao le 22 janvier lors du 16e de finale de la Coupe de France face à Monaco (0-3).  

Avec ce tacle, il est devenu l'ennemi public numéro 1 pour certains supporteurs colombiens, recevant des menaces de mort. Après l’annonce officielle du forfait de Falcao, la violence a redoublé. Le nom de Soner Ertek est devenu l’un des mots-clés les plus recherchés sur les réseaux sociaux en Colombie.

Des appels au meurtre

Des messages de haine et des appels au meurtre sont apparus sur Twitter, avec un hashtag éloquent : #MatemosAlQueLesionoAFalcao (Tuons celui qui a blessé Falcao).

 

 

«Tuons celui qui a blessé Falcao, et le technicien de Monaco si stupide de l'avoir fait jouer contre une équipe de troisième division.» Les twittos colombiens devraient se souvenir que leur vedette a pardonné au joueur de Chasselay.