Affaire des maillots non floqués: Le FC Nantes n’a pas d’amende

David Phelippeau à Nantes

— 

Le milieu de terrain nantais Vincent Bessat lors d'un match à Montpellier, le 3 novembre 2013.
Le milieu de terrain nantais Vincent Bessat lors d'un match à Montpellier, le 3 novembre 2013. — PASCAL GUYOT / AFP

Il risquait jusqu’à 15.000 euros. Le FC Nantes n’aura finalement rien à payer. Dimanche, lors de la rencontre entre Montpellier et Nantes, plusieurs Canaris ont joué avec des maillots non floqués du sponsor. La faute à un oubli de l’intendant de la Jonelière.

 A la fin, tout le monde est satisfait

Jeudi soir, le club nantais a appris que la Ligue ne lui infligeait pas d’amende. «Ils ont pris en compte le côté humain de l’histoire, explique l’avocat du FCN, Me Klatovsky, qui s’est entretenu au téléphone avec la Ligue. Notre intendant a le droit d’être retourné par des difficultés personnelles. L’erreur est humaine.» Tout se finit donc très bien pour le FCN et aussi pour le sponsor Synergie, qui profite depuis une semaine d’une belle exposition avec cette histoire. «On n’a pas été pénalisé, nous disait, mercredi, Daniel Augereau, le PDG de Synergie. On a même fait le buzz. C’est un peu comme dans les courses de bateaux, c’est souvent celui qui casse dont on parle le plus.»