Sun Yang, star de la natation chinoise, condamné à sept jours de détention administrative

NATATION Le champion olympique avait emprunté une voiture à un ami alors qu'il n'a pas le permis...

Avec AFP

— 

Le nageur chinois Sun Yang, en septembre 2013 en Chine.
Le nageur chinois Sun Yang, en septembre 2013 en Chine. — MARK RALSTON / AFP

Le nageur chinois Sun Yang, double champion olympique et véritable star en Chine, a pris une volée de bois vert sur Internet et a dû présenter ses excuses lundi pour avoir conduit sans permis une Porsche Cayenne, emboutie par un autobus. Sun, qui avait conquis la gloire à Londres en même temps que les médailles d'or du 400 et du 1.500 mètres nage libre, a reconnu une «erreur» sur son compte de microblogs du réseau Weibo, équivalent chinois de Twitter.

Il a été condamné à sept jours de «détention administrative» pour conduite sans permis, a annoncé lundi Le Quotidien des Lois sur son site internet. Condamné par un tribunal de simple police, Sun devra effectuer sa peine dans un établissement réservé aux délits mineurs, distinct d'une prison. Le multiple champion du monde a également été condamné à une amende, dont le montant n'a pas été indiqué.

«Tu a un diplôme de la maternelle ou quoi?»

Empruntée à un proche, la Porsche Cayenne qu'il conduisait a été percutée par l'arrière dans la ville de Hangzhou (est) par un bus. Bien que sans gravité, l'accident, largement évoqué lundi dans les médias chinois, a surtout permis de découvrir que le multiple champion du monde conduisait sans permis. Mais Sun Yang, âgé de 21 ans, a attribué «erreur» à «faibles connaissances juridiques», du fait qu'il est «trop occupé par ses entraînements sportifs», suscitant des réactions outragées sur l'internet.

«Tu as un diplôme de la maternelle ou quoi? Même à l'école primaire, on sait qu'il faut avoir son permis pour rouler», ironisait un usager de Weibo. «C'est une figure publique, comment ose-t-il implorer le pardon après avoir commis pareille erreur volontairement, en se moquant éperdument de la vie des autres?», s'est emporté un autre.

«Cet accident a eu un énorme impact sur la société et le public. Je suis profondément désolé et vais méditer assidûment (sur ce que j'ai fait)», déclare Sun dans son message sur Weibo.