PSG-Benfica: «Saumon au four pour le président», les benfiquistes de Paris mettent les petits plats dans les grands

Antoine Maes

— 

Les joueurs du benfica Lisbonne lors d'un match de championnat le 14 septembre 2013.
Les joueurs du benfica Lisbonne lors d'un match de championnat le 14 septembre 2013. — PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

«Désolé de vous interrompre, mais le téléphone sonne encore, et là c’est madame.» C’est peu dire que Manuel Dos Santos vit un début de semaine agité. Et pour cause: quand le Benfica vient à Paris, le président de la Casa Benfica de la capitale croule sous les appels. Quand on est le club le plus populaire du Portugal, on l’est aussi forcément en France. «Il y a une communauté portugaise chiffrée à 1,2 million de personnes. Et parmi eux, il y a facilement 300 ou 400.000 supporters de Benfica», assure Manuel Dos Santos, devenu supporter du PSG il y a cinq ans quand il est passé traducteur de Marcos Ceara.

Le président vient diner mardi soir

Pour le moment, sa «Casa», seule association officielle d’Île-de-France (il y en a 266 dans le monde), compte 200 membres, après six petits mois d’existence. Alors quand l’équipe de cœur débarque à Paris pour un match de Ligue des champions, on met forcément les petits plats dans les grands. Au propre comme au figuré d’ailleurs, puisque le président benfiquiste, Luis Felipe Viera, viendra dîner mardi soir dans le petit local de 140m2 de l’asso, Porte de Vanves. Au menu: beignets de crevettes, morue aigre-douce, papinascas et pastel de nata. «Petit scoop, le président mangera du saumon au four, parce que c’est son plat préféré», ajoute Manuel Dos Santos.

22.000 Portugais au Parc mercredi?

En attendant de passer à table, il faut gérer les demandes de places, qui arrivent de partout. Comme d’habitude, les Portugais devraient être beaucoup plus que le nombre de places réservées au club visiteur (2.200 billets). Comment font-ils? «Il y a beaucoup de Franco-portugais supporters du PSG. Donc beaucoup ont acheté des places pour un copain portugais. A mon avis, il y aura 22.000 pour Benfica et 22.000 pour le PSG», assure Manuel Dos Santos. En espérant qu’ils aient digéré le repas de la veille.