Tour de France 2013: La crédibilité de Movistar dans la lutte contre le dopage

CYCLISME 20 Minutes vous propose un classement des équipes en fonction de leur crédibilité dans la lutte contre le dopage...

La rédaction sport

— 

Le coureur de l'équipe Movistar Rui Costa, le 14 juin 2013 lors de sa victoire sur la 7e étape du Tour de Suisse.
Le coureur de l'équipe Movistar Rui Costa, le 14 juin 2013 lors de sa victoire sur la 7e étape du Tour de Suisse. — Sipa

MOVISTAR

NOTE: * *  

Passif des coureurs sous contrat

Alejandro Valverde: Suspendu deux ans dans le cadre de l’affaire Puerto.

Giovanni Visconti: Fin 2012, il est suspendu trois mois pour avoir consulté le docteur Ferrari.

Vladimir Karpets: Jamais suspendu ni contrôlé positif, mais son nom est lié à Ferrari et à l’affaire de Padoue, deux enquêtes toujours en cours.

Rui Costa: Suspendu six mois pour contrôle positif sur le Tour du Portugal en 2010. Il parvient à démontrer la contamination alimentaire.

Pablo Lastras: Impliqué dans l’affaire du Blitz du Giro en 2001. Il est mis en examen pour détention de cafféine et de corticoides, mais est blanchit.

Ruben Plaza: Impliqué dans l’affaire Puerto, il est finalement discuplé.

Francisco Ventoso: Contrôlé positif à un diurétique hors compétitiojn en mai 2008, il est suspendu neuf mois. La sanction est réuduite à trois mois en février 2009, après son appel.

Passif du staff

José Luis Arrieta: Mis en examen pour possession de cafféine dans l’affaire du Blitz sur le Giro 2001. Pas de sanction.

Alfonso Galilea: Mis en examen pour possession de cafféine dans l’affaire du Blitz sur le Giro 2001. Pas de sanction.

Attitude de l’équipe face au dopage

L’équipe n’est pas vraiment regardante avec le passif de ses coureurs. Elle a repris Alejandro Valverde après sa suspension et a fait de nouveau signer Rui Costa après sa suspension de cinq mois. Forcément, la formation espagnole ne peut donc pas faire partie du MPCC, et n’a visiblement même pas demander à en être.

Le classement:

5 étoiles

SojasunArgos-Shimano

4 étoiles

SkyOricaFDJ.frEuropcarCofidisGarmin

3 étoiles

VacansoleilLotto, AG2RCannondaleOmegaBelkinBMC

2 étoiles

EuskaltelMovistarRadioShackSaxo

1 étoile

LampreAstanaKatusha

Pourquoi un classement de crédibilité des équipes dans la lutte contre le dopage?

Retrouvez l'interview de Pierre Ballester, auteur de "Fin de cycles, autopsie d'un système corrompu"