Basket (Pro A) : Eidson, la polyvalence a un nom

©2006 20 minutes

— 

Auteur d'une performance de choix (21 points) lors du succès contre Cholet (83-71), samedi dernier au Rhenus Sport, Chuck Eidson n'a pas déçu la vingtaine de membres de son fan-club allemand qui avait fait le long déplacement (500 km aller-retour !) depuis Giessen. « C'était une surprise totale de les voir dans la salle, sourit le talentueux ailier américain de 26 ans, qui a passé deux saisons Outre-Rhin et a été sacré MVP de la Bundesliga en 2005. Les championnats français et allemand sont sensiblement de même niveau. La différence, c'est qu'ici, c'est plus athlétique. Et surtout chaque équipe a une chance de gagner à chaque match. »

Meilleur joueur de la SIG à l'évaluation, Chuck Eidson (2,01 m pour 90 kg) a une marque de fabrique : il sait tout faire, et il le fait bien. Depuis le début de saison, il affole les statistiques avec une moyenne par match de 17 points, 3 rebonds, 3 passes décisives et 2 interceptions. Et son pourcentage de réussite aux tirs (49 %) ne gâte rien. « C'est une très bonne pioche, un joueur comme je les aime, capable de jouer à tous les postes sauf pivot, confie son coach, Eric Girard. C'était dur de remplacer Ricardo Greer. Il le fait à sa manière, en étant moins tchatcheur, plus discret et professionnel. Mais il ne faut pas qu'il hésite à donner de la voix. »

Samedi soir à Chalon (3e), la SIG pourra encore compter sur Eidson pour essayer de remporter une 3e victoire consécutive. « Avec le retour de Lonnie, l'équipe est vraiment bonne, affirme Eidson. On peut faire de grandes choses cette saison. »

Jérôme Sillon