ASSE-OL: Pour Rémi Garde, «il n'y a pas encore de trou de fait»

FOOTBALL Après la victoire de Lyon à Saint-Etienne (0-1), le coach de l'Olympique lyonnais reste prudent...

Propos recueillis par Jérémy Laugier, à Saint-Etienne

— 

Les Lyonnais se congratulent après leur but à Saint-Etienne, le 9 décembre 2012.
Les Lyonnais se congratulent après leur but à Saint-Etienne, le 9 décembre 2012. — PHILIPPE MERLE / AFP

Arrivé tout sourire en salle de presse après le succès de son équipe dans le Chaudron stéphanois dimanche (0-1), «le grand bonhomme de la soirée» selon Jean-Michel Aulas en est parti en même temps qu’un grand panneau de l’ASSE est tombé dans la pièce. «Y’a la maison qui s’écroule», a glissé l’entraîneur lyonnais, rassuré par cet impeccable second succès consécutif marquant loin de Gerland, après celui au Vélodrome (1-4) le 28 novembre.

Rémi, c’est votre 4e victoire en autant de derbies disputés en tant qu’entraîneur…

C’est vrai, et cela me remplit toujours autant de joie. Ce soir, la victoire n’est pas imméritée même si cette rencontre aurait aussi pu se solder par un match nul. Le jeu était un peu fermé. La grande satisfaction est d’avoir su surmonter l’épreuve du carton rouge (de Mouhamadou Dabo, 56e). On a montré des intentions de jeu et même si cela a parfois été à l’emporte-pièce, je retiens le mental très fort, l’abnégation et le courage de mon équipe. Car il faut avoir encore plus de mental à 10 contre 11.

Revivez Saint-Etienne-Lyon en live comme-à-la-maison

Pourquoi avez-vous misé sur Michel Bastos immédiatement après l’expulsion de Mouhamadou Dabo?

En infériorité numérique, je savais qu’il pourrait nous rendre plus service à ce moment-là du match que Yoann (Gourcuff, que le Brésilien a remplacé, 61e). Et puis je comptais sur un coup de pied arrêté pour faire la différence et je suis content pour Michel Bastos qu’il l’ait faite. Ce que je vois,c'est que tous ceux qui rentrent sont efficaces et apportent quelque chose (Bastos mais aussi Fofana et Benzia).

Vous comptez désormais cinq points d’avance sur vos deux poursuivants Paris et Marseille, et ce avant un déplacement au Parc des Princes dimanche prochain…

Sincèrement, on ne pense pas encore au Parc. Il faut avancer match après match et il faudra déjà valider notre résultat dans le derby avec la venue de Nancy mercredi (19h). Concernant le classement actuel, il n’y a pas encore de trou de fait dans mon esprit.

Venez noter les joueurs du derbye ASSE-OL