Frédéric Kanouté se défend concernant la pétition sur la Palestine

POLEMIQUE Le joueur malien fait face aux multiples réserves de joueurs engagés à signer...

R.S.

— 

L'attaquant du FC Séville, Frédéric Kanouté exhibe un t-shirt pro-palestinien lors de la rencontre de coupe d'Espagne contre le Deportivo La Corogne, le 8 janvier 2009.
L'attaquant du FC Séville, Frédéric Kanouté exhibe un t-shirt pro-palestinien lors de la rencontre de coupe d'Espagne contre le Deportivo La Corogne, le 8 janvier 2009. — M.Del Pozo/REUTERS

Depuis deux jours, les démentis succèdent aux démentis. Non Drogba, Cabaye, Le Tallec n’ont pas signé de pétition de soutien à la Palestine en contestant la tenue de l’Euro Espoir en Israël. Un document qui aurait été lancé par Frédéric Kanouté. L’actuel attaquant du club chinois de Beijing Guoan s’est pourtant défendu, à travers un communiqué. «J'ai reçu, de la part d'amis, la déclaration sur la Palestine me demandant si je désirais la signer, indique l’attaquant malien. J'ai, à l'instar de plusieurs autres footballeurs, accepté de le faire, en geste de solidarité avec une population qui vit sous occupation.»

Puis il poursuit: «Malheureusement, une minorité d'e-mails et de commentaires dans les médias sociaux nous critiquent, nous les signataires, pour des positions partagées par nombre de citoyens en Europe et dans le monde. Il est vraiment triste que des gens tentent de faire pression sur nous et nos clubs afin de réduire au silence les footballeurs et de censurer ainsi notre liberté de penser. La liberté d'expression et le bon fonctionnement de la loi sont des composants fondamentaux d'une société démocratique.»