L'Inde suspendue par le Comité international olympique

OLYMPISME Pour ingérence du gouvernement...

© 2012 AFP

— 

L'Inde a été suspendue mardi par le Comité international olympique (CIO), qui a jugé que les prochaines élections de son Comité national olympique, prévues mercredi, n'étaient pas conformes à la charte olympique.
L'Inde a été suspendue mardi par le Comité international olympique (CIO), qui a jugé que les prochaines élections de son Comité national olympique, prévues mercredi, n'étaient pas conformes à la charte olympique. — Fabrice Coffrini afp.com

L'Inde a été suspendue mardi par le Comité international olympique (CIO), qui a jugé que les prochaines élections de son Comité national olympique, prévues mercredi, n'étaient pas conformes à la charte olympique. «C'est officiel», a indiqué par SMS une source au CIO après que le comité exécutif a pris la décision de suspendre la délégation de l'Inde pour une durée non précisée.

«Cette sanction est injustifiée et cette décision unilatérale», a déclaré à l'AFP Abhey Singh Chautala, le président du Comité olympique indien. «Nous nous réunirons demain (mercredi) pour décider de notre future ligne de conduite.» Le 24 novembre le CIO s'était inquiété de l'ingérence du gouvernement indien dans le processus électoral et avait informé par courrier le Comité olympique indien qu'une proposition de suspension serait présentée lors de la prochaine commission exécutive de l'organisation «si la situation actuelle n'était pas rectifiée».

«Depuis plus de deux ans, le CIO a exprimé ses plus vives préoccupations concernant l'ingérence du gouvernement dans le processus d'élection du Comité national olympique indien», soulignait le texte. Le Comité olympique indien doit organiser ses élections mercredi afin de remplacer l'ancien président Suresh Kalmadi, condamné à la prison pour corruption lors des jeux du Commonwealth en 2010 à New Delhi.