Ministère du Travail

Chômage : se former pour retrouver du travail

Formation Voyons pourquoi il est important de se former lorsqu'on est au chômage

Jean Sallet - 20 Minutes Production

— 

La formation permet de monter en compétences ce qui peut être utile lorsque l'on recherche un emploi.
La formation permet de monter en compétences ce qui peut être utile lorsque l'on recherche un emploi. — Getty Images

Passer du temps en formation plutôt que de se concentrer sur sa recherche d'un job ? L'idée ne va pas forcément de soi pour tous les demandeurs d'emploi. Suite à la mise en ligne – le 21 novembre - de la nouvelle application MonCompteFormation par le ministère du Travail, découvrez les raisons pour lesquelles il est utile de se former.

Pourquoi se former quand on est demandeurs d'emplois ?

Licenciement économique, démission ou encore fin de CDD, beaucoup de salariés connaissent une période de chômage au cours de leur carrière. Une situation qui peut représenter également une bonne occasion de donner un sérieux coup d'accélérateur à sa carrière. Se former quand on est au chômage permet en effet d'acquérir de nouvelles compétences recherchées par les recruteurs. Mais suivre une formation est également une bonne façon de reprendre confiance en soi au contact des formateurs et des autres stagiaires. Cela permet de se placer dans une nouvelle dynamique, de se sentir plus légitime.

Comment choisir sa formation pour optimiser ses chances ?

Bien entendu, lorsqu'on est demandeur d'emploi, il est préférable d'orienter ses choix de formation vers des métiers qui recrutent. Citons-ici toutes les nouvelles fonctions liées au digital (développeur web, intégrateur, community manager), au e-commerce (préparateur de commande...), mais aussi des métiers plus traditionnels qui ont connu de nombreux départs à la retraite ces dernières années (comptabilité, gestionnaire de paie...). Dans tous les cas, n’oublions pas que l’obtention ou la détention d’une certification reconnue par l'Etat reste un marqueur social et, pour beaucoup d’employeurs une garantie inégalable.

Se former oui, mais combien de temps ?

Dans le cadre d'un projet reconversion, le choix d'une formation longue ne fait pas trop de doute. Et notamment l'alternance qui permet d'enchaîner, pendant plusieurs mois, périodes de cours et stages en entreprise. Ce format permet ainsi de parfaitement maîtriser son nouveau métier, aussi bien dans sa dimension théorique que pratique. A l'inverse, certains profils – souvent moins qualifiés – auront davantage besoin de formations courtes pour valider rapidement une compétence indispensable à l'obtention d'un nouvel emploi. C'est par exemple le cas des métiers de la logistique pour lesquels les recruteurs imposent parfois aux candidats de disposer d'un Caces (Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité) avant de postuler. Une formation courte pourra alors débloquer rapidement la situation du demandeur d'emploi.

Comment financer sa formation ?

Suite à la mise en place du compte personnel de formation (CPF), les demandeurs d'emploi bénéficient – depuis le 1er janvier 2019 - d'un droit à la formation de 800 euros par an cumulable jusqu'à un plafond maximum de 8000 euros. Ce crédit peut être utilisé – librement et facilement-  sur la nouvelle application qui permet de trouver et s'inscrire à une offre de formation proche de chez soi. Plus besoin de prendre rendez-vous avec son conseiller Pôle emploi dès lors que les personnes sont sûres de leurs projets professionnels et de leur formation, ce qui peut permettre de gagner du temps. Les organismes de formation ont désormais l'obligation de répondre sous 48 heures à toute demande (sauf en cas de pré-requis).

Et si le compte personnel de formation ne suffit pas ?

Tout n'est pas perdu : d'autres financements complémentaires sont possibles. Le plus simple réside dans l'alternance : l’entreprise qui accueille le demandeur d'emploi en stage pourra lui financer une partie de sa formation. Sachant que ce dernier restera indemnisé par l'assurance chômage. Autres pistes : l'Aide Individuelle à la Formation (AIF) pilotée par le Pôle emploi mais aussi des dispositifs financés directement par les collectivités territoriales (ville, département, région).

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l'agence contenu de 20 Minutes, pour le ministère du Travail