Redbull

Street dance : entrez dans la danse !

Battle Avant d’assister à un battle, faites le point sur vos connaissances en matière de danse de rue !

Alizée Perrin - 20 Minutes Production
— 
Retrouvez le meilleur de la street-dance lors de la compétition Redbull Dance Your Style.
Retrouvez le meilleur de la street-dance lors de la compétition Redbull Dance Your Style. — Murad Abaza / Red Bull Content PoolMurad Abaza - Red Bull Content Pool

Les meilleurs street dancers du monde s’affronteront le 12 octobre prochain à l’occasion de la finale de Red Bull Dance Your Style. Pour ne pas faire de pas de côté, voici quelques infos à savoir sur la street dance.

La petite histoire

La street dance - littéralement « danse de rue » - fait partie du mouvement hip hop né dans le bitume des quartiers pauvres des États-Unis il y a plus de 40 ans. Alors que certains testaient de nouvelles sonorités au micro, d’autres s’exprimaient avec leurs corps, mélangeant différentes danses pour créer un mouvement rapidement devenu planétaire. En 2018, Red Bull lançait un tout nouveau concours de danse : le Red Bull Dance Your Style. Une compétition de street dance d'un nouveau genre, où les meilleurs street dancers de France et d’ailleurs ont du s'affronter avec pour seul juge le public.

Les différents styles

Comme le hip hop, la street dance revendique un métissage de styles allant du disco au breakdance en passant par le funk. Depuis la rue dans les années 70, tout servait d’inspiration : les danses populaires afro-américaines évidemment, les arts martiaux et même le magazine Vogue… Aujourd’hui, certains de ces différents styles se détachent à commencer par le breakdance, devenu une discipline à part entière, le voguing, un courant issu de la communauté gay dans les années 80 ou encore le new style né en France.

Le vocabulaire à retenir

Assimiler les différents pas de street dance n’est pas compliqué si l’on comprend ce qu’ils signifient. Ainsi, le « popping » c’est quand le corps fait « pop », une danse basée sur des contractions musculaires. Il y a aussi le « locking », pionnière des danses de rue. C’est un mélange des danses de club des seventies et des mouvements acrobatiques des danseurs de claquettes. Le « waving », comme son nom l’indique (« wave » : vague) constitue à faire bouger son corps comme une vague, principalement les bras. Le « breakdance » rassemble toutes les acrobaties réalisées au sol. Enfin, le « smurf » (nom anglais de « Schtroumpf ») est un style fondé sur un principe de dissociation des différentes parties du corps.

Quelle bande son ?

La street dance étant une branche du hip hop, il convient évidemment de danser sur des musiques urbaines, allant du Rap au Rn’B. Mais meltin pot oblige, la house music, née à Chicago dans les années 80 a elle aussi donné son nom à un style de street dance.

Fait amusant, la compétition Red Bull Dance Your Style se démarque avec ses battles opposant deux street dancers sur une playlist très grand public avec des chansons allant de Claude François, M.Pokora, Jennifer Lopez, Céline Dion à Britney Spears !

Envie d’assister à un battle ?

Ça tombe bien, les meilleurs street dancers français se sont qualifiés pour le Red Bull Dance Your Style. La finale nationale aura lieu le 7 septembre prochain au R2 de Marseille, quant à la grande finale internationale, elle se déroulera le 12 octobre à la Grande Halle de la Villette à Paris. Au programme : un battle d’impro ultime qui célèbre tous les styles et tous les sons.

Les films à (re)voir avant de vous lancer

En 2004, deux sorties cinéma célébrant la culture hip hop ont beaucoup fait parler auprès des jeunes. « Street Dancers » de Chris Strokes était plébiscité par la gente masculine, et les filles n’ont pas été en reste grâce à l’actrice Jessica Alba qui jouait une prof de hip hop dans le film « Honey ». Preuve que lorsqu’on parle de street dance, il y en a pour tout le monde ! S’ils n’ont pas brillé pour leurs scénarios respectifs, les scènes de danse restent mémorables. Et parfois, la street dance peut aussi être sérieuse. C’est ce qu’a montré David LaChapelle avec « Rize », illustrant la naissance d'une expression artistique issue du mal-être des exclus du rêve américain : le krumping, une danse agressive et visuellement incroyable

Ce contenu a été réalisé et fourni par Redbull