Facebook censure momentanément… une photo d’oignons

MODÉRATION Cet incident relance les controverses liées au système de modération automatique des publications sur Facebook

20 Minutes avec agence

— 

Des oignons (illustration).
Des oignons (illustration). — Dmitry Feoktistov/TASS/Sipa USA/SIPA

Un magasin de semences et d’engrais basé au Canada a eu la mauvaise surprise de voir qu’une de ses photos d’oignons, publiée sur Facebook, avait été censurée il y a quelques jours. Le filtre anti- nudité du réseau social a jugé que l’image était « ouvertement sexuelle », rapporte CBC.

« Je suppose que les deux formes rondes ont pu être analysées comme des seins ou quelque chose comme ça », suppose le directeur de Gaze Seed Co, interrogé par la chaîne canadienne. Le texte qui accompagnait cette photo vantait les mérites des semences de ce type d’oignon, décrit comme « extrêmement sucré, doux et gros ».

Oignons Walla Walla

Facebook s’est rapidement rendu compte de son erreur et la publication a été remise en ligne. Selon une responsable du réseau social, cet incident pourrait être dû à la variété des oignons représentés, les Walla Walla, qui n’étaient pas encore connues par l’algorithme.

Cette justification n’a pas suffi à empêcher un nouveau débat sur l’efficacité de la modération automatique des publications sur Facebook. Comme le rapporte The Guardian, entre janvier et mars, 39,5 millions de contenus ont été retirés pour cause de nudité. 613.000 avaient finalement été restaurés, après contestation des propriétaires.