Facebook Messenger franchit le milliard d'utilisateurs

RESEAUX SOCIAUX Ça commence à faire beaucoup de monde…

20 Minutes avec AFP

— 

Mark Zuckerberg parle de l'appli Messenger, lors d'une conférence Facebook, le 25 mars 2015.
Mark Zuckerberg parle de l'appli Messenger, lors d'une conférence Facebook, le 25 mars 2015. — Eric Risberg/AP/SIPA

Près d’un Terrien sur sept utilise Facebook MessengerL’application mobile de messagerie a annoncé mercredi avoir dépassé le seuil symbolique du milliard d’utilisateurs. Cela permet au réseau social d’avoir désormais deux services de messagerie à plus d’un milliard d’utilisateurs puisque WhatsApp, qu’il avait racheté en 2014 pour plus de 20 milliards de dollars, a lui aussi franchi cette barre symbolique plus tôt cette année.

>> A lire aussi: On pourra chiffrer ses conversations Messenger pour protéger sa vie privée

David Marcus, le vice-président de Facebook chargé des messageries, cite comme grands pays d’utilisation pour Messenger l’Amérique du Nord, l’Australie, la Thaïlande, les Philippines, la France, l’Angleterre, et globalement l’essentiel de l’Europe à part l’Allemagne et l’Espagne, qui sont davantage sur WhatsApp.

La SNCF sur Messenger

A l’image de ce que pratiquaient déjà des messageries asiatiques comme Wechat, Facebook a ajouté depuis un peu plus d’un an à Messenger un nombre croissant de fonctionnalités (appels vocaux ou vidéo, paiements mobiles entre amis) et des services tiers comme Uber ou voyages-sncf.com. Depuis le printemps, il a aussi ouvert grand les portes de l’application aux entreprises en leur permettant de développer des logiciels automatisés (« bots ») qui s’intègrent directement à Messenger.

>> A lire aussi: Sur Facebook Messenger, les bots veulent devenir vos potes

Plus de 18.000 bots ont depuis été lancés sur la plateforme, plus d’un milliard de messages y sont échangés chaque mois entre des consommateurs et des entreprises, et David Marcus dit vouloir continuer d’améliorer les fonctionnalités pour les utilisateurs et les entreprises.