Revivez la 2e journée de la Google i/o: Google double la mise sur Chrome et Chrome OS pour dominer le Web

P.B.

— 

A retenir:
- Le navigateur Chrome compte désormais 310 millions d'utilisateurs
- Il débarque sous iOS avec des app iPhone et iPad
- Googe Drive, le système collaboratif et d'hébergement dans le cloud, arrive également sur mobile (Android et iOS)
- Chrome OS ne jette pas l'éponge: de nouvelles machines arrivent, dont un PC portable de Samsung et une Chromebox (unité centrale). Surtout les machines seront désormais vendus en grandes surfaces aux Etats-Unis.

20h30: C'est fini
2e journée un peu décevante, synthèse à venir. Merci de nous avoir suivis.
20h20: Repeat de la démo d'hier
Bon, le saut en parachute en Google Glasses, c'est chouette, mais Google n'avait pas vraiment besoin de recommencer. Peut-être que le prix de 1.500 dollars pour un prototype début 2013 pour les développeurs US ayant participé à io a un peu douché notre enthousiasme.
20h10: Voilà les Google SunGlasses
Sergey Brin, le cofondateur, revient, cette fois-ci en live depuis le toit du building. Il porte une paire de Google Glasses de soleil.
20h05: C'est fini pour Chrome
Tout le monde repart avec une Chromebox, de Samsung, une unité centrale sous Chrome OS.
20h00: La puissance du Web, selon le Cirque du Soleil
Là on a un peu peur, on est restés traumatisés par la performance new age de la présentation de Kinect de Microsoft. Mais cette fois-ci, pas de voltigeurs mais une représentante qui parle de la capture de l'émotion d'une performance, qui peut être vue live ou sur le Web. "Cirque du Soleil dans le navigateur", c'est une app full screen en HTML5 qui est surtout une démo technique. Assez bluffant techniquement, mais ce n'est pas vraiment avec ça que les Chromebook vont se vendre.

Pour la vidéo bilan sur Chrome, Google a la bonne idée de mettre du Jonsi en bande son, et pas du dubstep.
19h55: Compute Engine, la puissance de Google disponible en location
Intermède pour nerd. Google parle désormais data center et d'app engine. Surtout, l'entreprise annonce son "compute engine", un système de virtualisation qui permet de louer la puissance de ses serveurs, jusqu'à plus de 600.000 coeurs. Pour illustrer la puissance du Web, Pinchai montre une démo du service de jeu en streaming de Gaikai, qui est disponible via une app sur la Chrome App Store.
19h45: Les Chromebooks veulent envahir le marché
Aux Etats-Unis, les PC carburant sous Chrome OS vont désormais être vendus chez Best Buy (le Darty Américain). "Nous updatons l'OS toutes les six semaines, c'est une évolution perpétuelle", lance Sundar Pinchai, le patron de Chrome.
19h35: Un mode offline arrive pour Google Docs
Coincé dans l'avion? Vous pourrez désormais éditer vos fichiers déjà ouverts en offline. Le document est sauvegardé en local, et dès qu'une connexion est retrouvée, il est aussitôt synchronisé pour tous les individus le partageant.
19h30: La collaboration, selon Google
Démo de Google Drive, qui s'intégre avec Google Docs et d'autres apps pour une collaboration temps réel dans le cloud. "Des idées de nouveau produit?", demande un ingénieur. Personne ne répond. "Une idée pour aller déjeuner?" "Pizza, burer, sushi..." Le brainstorming explose, chacun étant identifié par une couleur. L'annonce: l'app Drive débarque sur Android et iOS. Une fonction de reconnaissance d'images a été intégrée. Avec une recherche "pyramide", Drive retourne des photos de son voyage en Egypte (qui n'avaient pas été taggées). Google Drive est également ouvert aux développeurs, qui peuvent créer des apps tirant partie des fonctions de partage et de synchronisation.
19h20: Le navigateur Chrome débarque sur iPhone et iPad
Apple a donc approuvé l'app et offre progressivement une variété de choix de navigateur sur iOS. Chrome devrait être disponible en téléchargement sur l'app store au cours de la journée (la nuit pour la France).
"Le mode incognito est évidemment là, je l'aime beaucoup sur tablette", raille l'ingénieur. Tous les nerds de la salle rigolent (il s'agit du mode pour surfer sans laisser de trace, une fonction très populaire pour s'aventurer sur des sites exotiques)
19h15: 310 millions d'utilisateurs pour le navigateur Chrome
La croissance est assez folle. Sur scène, un ingénieur fait une démo de synchronisation entre différents appareils, sur lesquels on peut directement retrouver ses onglets ouverts en temps réel, sur un PC, tablette ou smartphone. Le Web sans transition ni interruption. Idem pour les URL: si on a visité une adresse sur une machine, l'autre (quand est on connecté à son compte Google) y a accès directement.
19h10: C'est parti
Vic Gundotra plaisante: "Aujourd'hui, personne ne va sauter en parachute" (référence au coup de la veille avec un saut en direct avec les lunettes Glass)

Hier, nous avons eu les Nexus 7 et Q et les Google Glasses. Aujourd'hui, l'entreprise devrait se concentrer sur son navigateur Chrome et son OS Chrome OS. Si le premier est un véritable succès, le second, qui mise tout sur les applications Web, peine à décoller.

 

Rendez-vous dès 19 heures pour suivre les annonces en direct.