La Nintendo Wii met la manette au placard

©2006 20 minutes
— 

A la surenchère technologique de la Xbox 360 de Microsoft et de la future Sony PS3, Nintendo a décidé de répliquer en proposant une autre façon de jouer, avec sa Wii, lancée à la fin de l'année. Une stratégie qui lui a réussi avec la console portable DS, déjà vendue à un million d'exemplaires en France en un an. Là, la manette classique (disponible en option) laisse la place à une télécommande. Dotée de capteurs, sans fil et vibrante, elle reproduit à l'écran les mouvements du bras ou de la main, un peu à l'image de la EyeToy de la PS2. Les fastidieux paramétrages en moins.

Testée à Paris (entourée d'un service de sécurité digne d'une VIP), elle permet une prise en main rapide, même pour le néophyte, cible de la Wii. Selon Mathieu Minel, responsable marketing chez Nintendo, il s'agit « de recréer des situations proches de la réalité, mais peu exploitées par le jeu vidéo ». Outre les classiques jeux de sport et de combat, elle permet aussi de s'initier à la pêche à la ligne ou de prendre la direction d'un orchestre. Ainsi armée, la Wii semble bien partie pour grignoter des parts de marché aux Xbox et PS3. D'autant qu'elle devrait s'afficher à moins de 300 euros .

Christophe Joly