iPad 3 d'Apple: Le même, mais en mieux

POMME La nouvelle tablette d'Apple, attendue fébrilement par les technophiles, sortira le 16 mars en France...

Christophe Séfrin

— 

Le PDG d'Apple Tim Cook a présenté hier le New iPad.
Le PDG d'Apple Tim Cook a présenté hier le New iPad. — P. SAKUMA / AP / SIPA

L'après-Steve Jobs. Tim Cook, le successeur du boss emblématique de la marque à la pomme, a officialisé hier le lancement du nouvel iPad, baptisé… «New iPad»! La tablette numérique d'Apple, qui sortira le 16 mars en France, sera vendue 499 euros en 16 Go, 729 euros (32 Go), 829 euros (64 Go), l'iPad 2 voyant son prix baisser de 100 euros (399 euros en 16 Go). Utilisant à de nombreuses reprises l'expression «l'ère post-PC», le PDG d'Apple a rappelé quelques récentes innovations de ses produits: iOS5, le dernier système d'exploitation maison ou Siri, le système de reconnaissance vocale embarqué sur les iPhone 4S. Cook n'a d'ailleurs pas hésité à tailler ouvertement des croupières à la rivale de l'iPad, la tablette Galaxy Tab de Samsung.

La vidéo et le jeu à la fête

La nouvelle tablette profitera d'innovations majeures. Elle adoptera un écran de 9,7'' Rétina, affichant des images en haute définition d'une qualité supérieure à celle d'un téléviseur Full HD, soit 2048 x 1536 pixels contre 1920 x 1080 en TV. Parfait pour la vidéo et le jeu, le New iPad souhaite visiblement rivaliser avec les consoles historiques que sont la PS3 et la Xbox 360. Son affichage bénéficiera en outre de couleurs renforcées de 44 %. Autre apport: un processeur à quatre cœurs baptisé «A5X», et annoncé deux fois plus puissant que son prédécesseur. Les capteurs photo et vidéo de l'iPad progressent: le 5 mégapixels et le 1080 p s'invitent à bord, avec un système de stabilisation.

Les applications Apple – GarageBand, iMovie et iLife – sont mises à jour. iPhoto, bien connue des usagers de Mac, peut désormais intégrer l'iPad. Signe des temps, la compatibilité avec les réseaux à grande vitesse 4G/LTE feront entrer l'iPad dans une nouvelle ère avec un débit de 42 Mbps, idéal pour télécharger des photos regarder des longs métrages, ou transformer l'iPad en hotspot wi-fi, capable de raccorder à la Toile jusqu'à cinq appareils. Son autonomie reste la même, jusqu'à dix heures. Sans doute aussi de quoi accélérer le déploiement des nouveaux réseaux par les opérateurs français, qui laissent encore planer le doute sur leur mise en œuvre dans l'Hexagone.