Plusieurs entreprises du secteur américain de la défense victimes de pirates informatiques

Reuters

— 

Le groupe de défense américain Lockheed Martin a annoncé vendredi soir que le Pentagone lui avait passé une commande de 3,5 milliards de dollars pour 31 avions de chasse F-35.
Le groupe de défense américain Lockheed Martin a annoncé vendredi soir que le Pentagone lui avait passé une commande de 3,5 milliards de dollars pour 31 avions de chasse F-35. — Roslan Rahman afp.com

Il n'y a pas que Sony que connaisse des ennuis. Des pirates informatiques ont pénétré les systèmes de sécurité de Lockheed Martin ainsi que ceux d'autres groupes de défense, a fait savoir vendredi à Reuters une source proche du dossier.

La nature des données qui auraient pu être volées par les pirates n'a pas encore été établie, alors que ces groupes sont en possession d'informations très sensibles, notamment sur les technologies militaires utilisées en Irak et en Afghanistan.

No comment

Les pirates ont réussi à s'introduire dans les réseaux de ces groupes en dupliquant des clés de sécurité électroniques fournies par RSA, la division spécialisée dans les systèmes de sécurité du groupe EMC , et utilisées notamment par le Pentagone.

Dernièrement, les groupes Sony ou encore Google ont été victimes d'attaques informatiques.

Les dirigeants de General Dynamics, Boeing , Northrop Grumman et Raytheon ont refusé de commenter ces informations.