Le jeu Angry Birds à l'assaut des consoles de salon

JEU VIDEO La consécration, pour un titre téléchargé 36 millions de fois sur mobile...

P.B.

— 

Angry Birds, de Rovio
Angry Birds, de Rovio — DR

Les cochons peuvent se planquer: après les peluches et les marionnettes, Angry Birds va envahir le salon avec une adaptation sur Wii, PS3 et XBOX 360 prévue pour l'an prochain. Pour ceux qui ne sont pas encore devenus accro, on rappelle le principe de ce puzzle-game aussi simple qu'efficace: d'un glissement de doigt, on catapulte des oiseaux sur des petits cochons. Un seul but: leur destruction.

Ce n'est pas la première fois qu'un titre né sur iPhone suit ce chemin. Malgré tout, il s'agit sans doute de l'annonce la plus emblématique de la tendance actuelle: le triomphe du casual gaming. Angry Birds, c'est plus de 36 millions de téléchargements sur mobile, dont 10 millions de payants sur iPhone.

Rovio, le studio derrière le titre culte, a été fondé par trois étudiants finlandais en 2003. Après avoir gagné un concours de développeurs organisés par Nokia, ils ont créé leur propre start-up. Le mois dernier, Chillingo, l'éditeur d'Angry Birds, a, lui, été racheté par Electronic Arts pour 20 millions de dollars. Mais contrairement à ce qui avait été écrit par certains médias, Angry Birds ne faisait pas partie du deal. Rovio en garde à 100% le contrôle. Oink!