Facebook va-t-il lancer son téléphone?

HIGH-TECH C'est ce que prétend TechCrunch, Facebook dément...

Charlotte Pudlowski

— 

La page d'accueil de Facebook sur un écran d'ordinateur, le 21 avril 2010.
La page d'accueil de Facebook sur un écran d'ordinateur, le 21 avril 2010. — REUTERS/Thierry Roge

La génération ultime des smartphones sera-t-elle celle des Facebook Phone? C’est la question qui agite les sites de high-tech.
 
«Facebook ne planche pas sur un nouveau téléphone, tout comme Google ne planchait pas sur un nouveau téléphone», ironise TechCrunch. Comprenez: le réseau social a beau démentir les rumeurs de ce lancement, un nouveau téléphone est bien en route. Le site, qui rappelle avoir été le premier à annoncer la conception du Nexus One , le «Google Phone», a annoncé dès le 19 septembre le lancement du téléphone de Facebook .
 
D’ailleurs, le démenti «Nous ne construisons pas de téléphone», seules des «intégrations plus poussées avec certains constructeurs» sont en cours, ne prouve pas grand-chose, selon les sites. Si le réseau ne construit pas un téléphone, mais met au point le logiciel pour ce téléphone et travaille avec un tiers pour le matériel même, il procède alors exactement comme Google avec l’Androïd par exemple.
Cependant, d’autres sites, comme Mashable, estiment que se lancer sur le marché déjà saturé du smartphone est sacrément risqué pour Facebook. Les rumeurs sont donc à prendre avec précaution. Il y a sans doute bien quelque chose derrière ces fuites, mais sans doute pas exactement un smarphone indépendant. Il est plus dans l’ADN de Facebook, selon Mashable, de s’associer à Google ou Apple que de les concurrencer.

A quoi ressemblerait le Facebook Phone?

Si le téléphone existait, l’idée serait en tous cas d’intégrer les contacts Facebook à certaines fonctions fondamentales du téléphone: pour y parvenir, le réseau doit contrôler le système de base. Votre répertoire serait par exemple lié à Facebook – un de vos contacts vous appelle, vous pouvez lire automatiquement son humeur, son statut, s’il est ou non célibataire. Voire sa géolocalisation depuis l’existence de Facebook Places. Reste à savoir si ce téléphone verra le jour.