20 Minutes : Actualités et infos en direct
RISQUEMusk insulte les annonceurs dont le boycott pourrait « tuer » le réseau X

X : Elon Musk insulte les annonceurs dont le boycott pourrait « tuer » la plateforme

RISQUETout en s’excusant pour un tweet polémique, Elon Musk a conseillé aux annonceurs qui ne veulent plus travailler avec sa plateforme d’aller « se faire foutre »
Elon Musk lors du DealBook Summit, organisé par le «New York Times», à New York le 29 novembre 2023.
Elon Musk lors du DealBook Summit, organisé par le «New York Times», à New York le 29 novembre 2023. - Michael M. Santiago/Getty Images / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

En s’excusant pour un tweet polémique, Elon Musk n’a pas pour autant choisi de faire profil bas. Particulièrement virulent, il a estimé mercredi que le boycott du réseau social X par des annonceurs pourrait « tuer » la plateforme, conseillant alors à ces sociétés d' « aller se faire foutre ».

Plusieurs grandes entreprises américaines, notamment Apple, le câblo-opérateur Comcast ou Disney, ont suspendu la diffusion de leurs publicités sur X après qu’Elon Musk a relayé une théorie complotiste antisémite sur le site. Elles ont rejoint d’autres annonceurs, qui avaient déjà déserté la plateforme après que l’observatoire des médias Media Matters a relevé que des publicités de marques de premier plan étaient apparues sur un compte néonazi.

Son message « le plus stupide »

« Je suis désolé de ce message », a déclaré Elon Musk, au sujet de sa publication taxé d’antisémitisme, lors d’un entretien public dans le cadre de l’événement DealBook Summit, organisé par le New York Times. « C’était idiot de ma part », a-t-il poursuivi. « Parmi les 30.000 (messages publiés par l’entrepreneur), c’est peut-être le pire et le plus stupide que j’aie jamais posté. » Dans ce message, Elon Musk avait répondu à un tweet affirmant que les personnes juives encourageaient « la haine contre les Blancs » : « Tu as dit l’exacte vérité ».

Pour autant, l’homme d’affaires a eu des mots très durs pour les annonceurs qui ont fait le choix de suspendre leurs publicités sur X, les accusant d' « essayer de (lui) faire du chantage ». « Allez vous faire foutre. Est-ce que c’est clair ? » Immédiatement après cette phrase, Elon Musk a fait mine de saluer le directeur général de Disney ( « Salut Bob ! » ) Bob Iger, dont le groupe fait partie des entreprises concernées et qui avait été interviewé plus tôt lors du même événement à New York.

« Ce qui va se passer, c’est que ce boycott va tuer la société », a prévenu Elon Musk. « Et le monde entier saura que ces annonceurs ont tué l’entreprise. »

Une forte baisse des revenus publicitaires

Presque entièrement dépendant de la publicité, même s’il a lancé récemment des formules payantes, X était déjà en mauvaise posture avant même cette nouvelle controverse. Selon le cabinet Guideline, les revenus tirés des annonceurs avaient déjà fondu de 54 % entre septembre 2022 et août 2023.

Mercredi, Elon Musk a laissé entendre qu’il ne mettrait pas la main à la poche pour empêcher le groupe, qu’il a racheté en octobre 2022, de sombrer. « Si la société défaille à cause d’un boycott d’annonceurs, elle fera faillite », a-t-il martelé.

Sujets liés