20 Minutes : Actualités et infos en direct
PRUDENCEApple donne enfin son avis sur les IA génératrices comme ChatGPT

IA : Apple donne enfin son avis sur les chatbots comme ChatGPT, sans rien livrer de ses projets

PRUDENCETim Cook estime que le potentiel des nouvelles intelligences artificielles génératrices est « très intéressant »
Le logo d'Apple. (Photo d'illustration)
Le logo d'Apple. (Photo d'illustration) - Kathy Willens/AP/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Que pense Apple des intelligences artificielles (IA) génératrices comme ChatGPT ? Lors de la présentation ce jeudi des résultats financiers de la firme, Tim Cook a évoqué un « potentiel [très] intéressant » au sujet de ces technologies, rapporte Numerama.

Le PDG en a profité pour saluer les « énormes progrès » de la marque à la pomme en matière d’IA et de machine learning, citant en exemple les capteurs de santé de l’Apple Watch. Tim Cook a ajouté que lui et ses équipes allaient continuer à intégrer ces nouveaux outils dans leurs produits « de manière très réfléchie ».


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies


Un bénéfice net de 24,2 milliards de dollars

Apple pourrait-il lancer un logiciel visant à concurrencer ChatGPT ? Rien n’est moins sûr. « Il est très important d’adopter une approche délibérée et réfléchie dans ce domaine », a insisté le PDG d’Apple, tout en refusant de « commenter les futurs produits » de la marque.



De nombreux internautes s’interrogent justement sur la capacité d’Apple à se mettre au niveau dans le domaine de l’IA. Tim Cook a fait le pari de garder le secret sur les recherches faites en interne, quitte à alimenter les doutes. Son entreprise n’en reste pas moins florissante. Malgré un contexte économique compliqué, Apple a réalisé un chiffre d’affaires de 94,8 milliards de dollars au deuxième trimestre 2023, pour un bénéfice net de 24,2 milliards de dollars.

Sujets liés