20 Minutes : Actualités et infos en direct
IASamsung interdit à certains de ses employés d’utiliser ChatGPT

ChatGPT : Samsung interdit à certains de ses employés d’utiliser l’intelligence artificielle

IAL’entreprise a relevé des cas d'« utilisation abusive » de cette technologie au sein de ses effectifs
Le logo de ChatGPT. (Photo d'illustration)
Le logo de ChatGPT. (Photo d'illustration) - SOPA Images/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

Samsung a déclaré ce mardi avoir interdit à une partie de ses employés d’utiliser les outils d’intelligence artificielle (IA) comme ChatGPT. Dans un document interne, l’entreprise relève des « cas d’utilisation abusive » de cette technologie par ses salariés.

Ces derniers mois, plusieurs grandes entreprises, à l’instar de Goldman Sachs, ont interdit ou restreint l’utilisation d’IA à leurs employés. ChatGPT est apparu en novembre 2022 et a rapidement été pris d’assaut par des utilisateurs, impressionnés par sa capacité à répondre clairement à des questions difficiles, à écrire des sonnets ou du code informatique.

Bientôt des mesures sûres

L’interdiction de Samsung Electronics s’applique aux employés du département des appareils mobiles et électroménagers, selon un représentant de l’entreprise. Dans une note interne, la société indique qu’elle s’efforce de trouver des moyens d’utiliser l’IA générative dans un « environnement sûr pour les employés » pour que « l’efficacité et la commodité du travail puissent être améliorées ».



Jusqu’à ce que ces mesures soient en place, « nous interdisons temporairement l’utilisation des services d’IA générative pour les ordinateurs appartenant à l’entreprise », indique le document. La note recommande en outre aux salariés de ne pas télécharger des informations liées à leur travail sur ces plateformes lorsqu’ils se connectent en dehors des locaux de l’entreprise.

Sujets liés