High-Tech

Rien de tel qu'une peau de requin pour lutter contre les bactéries

Les requins font peur. Tellement peur que la texture de leur peau suffit à empêcher les bactéries parasites de s’y accrocher. Et modeler une surface plastique imitant cette effrayante peau permet d’empêcher les super-bactéries coriaces co...

Les requins font peur. Tellement peur que la texture de leur peau suffit à empêcher les bactéries parasites de s’y accrocher.

Et modeler une surface plastique imitant cette effrayante peau permet d’empêcher les super-bactéries coriaces comme le staphylocoque doré de se développer.

Une entreprise de Floride appelée Sharklet (il fallait s’attendre à un truc de ce genre) a développé un film plastique “recouvert de microscopiques aspérités en forme de diamants”.

Leur système est actuellement testé par la FDA afin d’être validé pour un usage hospitalier, et a déjà donné des résultats plutôt satisfaisants pour les poignées de porte de toilettes et surfaces similaires. Mais que ce ne soit pas une excuse pour arrêter de vous laver les mains. [Pop Sci]