Starlink : L’abonnement mensuel au web par satellite de Space X à moitié prix

CONNEXION L’abonnement mensuel vient de passer en France de 99 à 50 € euros, en plus du pack de matériel à 634 euros

20 Minutes avec agence
— 
Le service par satellite de SpaceX permet de capter Internet même dans les zones sans connexion filaire. Photo d'illustration.
Le service par satellite de SpaceX permet de capter Internet même dans les zones sans connexion filaire. Photo d'illustration. — Joe Marino/UPI/Shutterstock/SIPA

Si vous voulez capter Internet même dans les régions les plus reculées du globe, Starlink est une bonne solution. D’autant plus que les tarifs français de ce service web par satellite ont été revus à la baisse ce mercredi, rapporte Numerama. Le dispositif qui appartient à SpaceX et Elon Musk depuis début 2000 permet de se connecter un peu partout sur la planète mais le prix de son abonnement a longtemps été un frein à son succès.

La situation pourrait changer rapidement car le fournisseur d’accès a indiqué que son abonnement passait de 99 à 50 euros par mois pour les clients français. Cette solution est particulièrement tentante si vous habitez un secteur peu ou mal couvert par l’Internet filaire. Il vous faudra pour cela acquérir le matériel nécessaire sous la forme d’un pack à 634 euros. Il comprend la parabole à placer en direction du ciel, le routeur Wi-Fi, le trépied de montage, les câbles et le bloc d’alimentation. Le lot coûtait 499 euros jusqu’au mois de mars dernier.

Payer pour éviter les lenteurs

Starlink a par ailleurs qu’une « politique d’utilisation équitable » sera appliquée à partir d’octobre 2022. Elle consistera à favoriser ceux qui utilisent moins de 250 Go par mois. Les gros consommateurs pourront ainsi observer des lenteurs sur le réseau. « Les utilisateurs peuvent également choisir d’acheter des données supplémentaires pour récupérer la priorité à 10 euros/100 Go », a néanmoins annoncé l’opérateur.

La baisse des tarifs des abonnements est d’ores et déjà appliquée sur le site web de Starlink. Elle ne concerne que les clients en France métropolitaine. Les changements en matière de partage équitable de la capacité de transfert de données ont quant à eux été annoncés par mail aux utilisateurs déjà enregistrés. A toutes fins utiles, il est possible de tester système pendant 30 jours gratuitement.