Ubisoft s'offre James Cameron

E3 L'éditeur français a présenté un catalogue très diversifié, dévoilant notamment un trailer du futur Assassin's Creed 2...

Selim Miled, envoyé spécial à Los Angeles

— 

Le réalisateur James Cameron, lors de la conférence de presse d'Ubisoft, le 1er juin à Los Angeles, pour le jeu tiré de son futur film Avatar
Le réalisateur James Cameron, lors de la conférence de presse d'Ubisoft, le 1er juin à Los Angeles, pour le jeu tiré de son futur film Avatar — P. BERRY

Après Microsoft et EA games, c’était lundi à Ubisoft de présenter, en début de soirée, le planning de ses prochaines sorties à l’occasion du salon de l’E3 à Los Angeles. De l’ennuyeux à l’exceptionnel, retour sur la conférence, avec l'excellent Joel McHale (de The Soup) en maitre de cérémonique, qui a enchaîné les blagues sur les Français et Chris Brown) .

Suite à un long discours sur la convergence des arts du PDG Yves Guillemot -dans un anglais un brin franchouillard- l’audience a vu arriver James Cameron en personne pour nous parler de son prochain film en 3D et de son adaptation vidéoludique : «Avatar». Projet visiblement extrêmement ambitieux sur les deux plans, et qui a la particularité d’avoir vu Ubisoft développer non seulement le jeu mais également certains effets spéciaux du film. Le tout est fébrilement attendu pour la fin d’année. L'idée a germé dans la tête de Cameron depuis une quinzaine d'année. Il aura travaillé dessus pendant plus de 4 ans, contre 2 à Titanic.

Démonstration des capacités nouvelles de la Wii, «Red Steel» s'offre une suite qui sert visiblement à son tour d’étalage pour le Wii Motion Plus, nouvel accessoire permettant de rendre la Wiimote plus sensible. Il s’agira donc toujours de mimer de trancher vos adversaires avec un sabre, avec un style toutefois plus cartoonesque et une jouabilité plus vive.
Toujours dans les suites, «Shaun White Snowboarding» rechausse la Wii Balance Board pour mimer des descentes en snowboard bien au chaud dans votre salon. En revanche, la brève cinématique ne donne pas l’impression que le nouvel opus apporte grand-chose de nouveau par rapport à son prédécesseur.

Surprise et admiration dans l’audience, le roi Pelé arrive sur la scène ! Après un discours plutôt rébarbatif sur son admiration pour le football et pour Ubisoft, nous avons encore le droit uniquement à une vidéo annonçant «Academy of champions», une sorte de jeu d’arcade footballistique comme avait pu le faire en son temps «Soccer Slam».

Un peu plus sérieux, on revient à «Splinter Cell : Convictions», mais il s’agit malheureusement de la même présentation qu’à la conférence Microsoft un peu plus tôt. Juste de quoi se dire qu’en fait, ça a l’air vraiment sympa.


Puisque c’est la recette du jour, suit une simple vidéo sur «Ruse». Il s’agirait d’un jeu de stratégie guerrier tactile, mais aucune console de notre temps n’apparaissant à l’écran on se demande bien en quoi cela consiste…

C’est la game casual qui est ensuite longuement à l’honneur. Des jeux accessibles au plus grand public telles que les trois nouveaux «Petz», jeu d'éducation d'animaux virtuels, ou encore «Style Lab» qui permet de tester différents looks sur son visage grâce à la caméra de la DSi. «Your Shape» sur Wii se présente quant à lui comme la révolution dans le monde du fitness et promet, grâce à une caméra livrée avec le jeu, un réel coaching en analysant vos formes ainsi que votre travail en temps réel. Après ce que l’on a vu chez Microsoft et leur «Project Natal», ça fait sourire.

Les lapins crétins sont de retour ! Cette fois, ils ont décidé de rentrer chez eux –la lune a été arbitrairement choisie– et pour cela se mettent en tête d’empiler tous les objets qu'ils trouvent jusqu’à atteindre la sphère blanche. Toutefois il ne s’agit plus de mini-jeux mais d’une espèce de jeu de plateforme visant à récupérer les fameux objets. Grosse déception annoncée?

Autre figure animalière, les tortues ninjas. L’inévitable sourire narquois est vide gommé lorsque l’on apprend que le jeu a été développé par la même boite que celle à l’origine du mythique «Super Smash Bros Brawl» et qu’il repose sur le même concept. Affaire à suivre...

Et c’est enfin «Assassin’s creed 2» qui daigne pointer le bout de son nez, resituant clairement la nouvelle trame dans le Venise du quinzième siècle ainsi qu’une de sortie : le 17 novembre prochain. L’été risque d’être long…



Dommage, pas de nouvelle (pour l'instant) de Beyond Good and Evil 2.

>> A suivre au cours de la semaine sur 20minutes.fr, les impressions manettes en main de ces jeux, qu’ils soient plus ou moins attendus… Si vous avez des envies de test, dites-le nous en comentaires ci-dessous.