Un artiste fait exploser une Lamborghini et vend les restes sous forme de NFT

BOUM Shl0ms dit avoir fait exploser le véhicule de luxe afin de dénoncer les dérives du secteur des cryptomonnaies

avec agence
Illustration d'une Lamborghini.
Illustration d'une Lamborghini. — Jingoba / Pixabay

Une Lamborghini réduite en pièce après une explosion est devenue une œuvre d’art, vendue sous forme de jetons non fongible ( NFT), rapporte Phonandroid, lundi. On doit cette initiative à un artiste du nom de Shl0ms. Afin de dénoncer les dérives du secteur des cryptomonnaies, il a décidé de faire exploser une Lamborghini dans un désert situé aux Etats-Unis. Il a publié la vidéo sur les réseaux sociaux.

La Lamborghini est « une représentation assez puissante des gens qui se lancent dans la crypto. C’est le moyen pour eux de faire de l’argent sur le dos d’autres personnes, aussi rapidement que possible », précise l’artiste. Le modèle de luxe, qui a été réduit en cendres, est estimé à 220.000 euros. Pour cet événement, l’artiste s’est entouré d’une centaine de personnes et d’un ingénieur artificier.


Pas moins de 888 NFT mis en vente

La voiture a bel et bien explosé en plus de mille morceaux. Mais les restes du véhicule n’ont pas été jetés. Au contraire. Grâce à la technologie blockchain, l'artiste a décidé de les convertir… en NFT. Car Shl0ms affirme ne pas être fermement opposé aux jetons non fongibles. « Cette technologie est incroyablement prometteuse, mais on fait énormément de choses terribles avec », explique-t-il.

Au total, la collection de Shl0ms comprend 999 NFT. Pas moins de 888 d’entre eux devaient être mis en vente, ce lundi. Mais la vente de ces actifs numériques certifiés a finalement été repoussée en raison du conflit entre la Russie et l’Ukraine, comme le précise le site de la vente. L’artiste devrait utiliser les fonds récoltés pour créer une DAO (une organisation autonome décentralisée) qui permet à une communauté d’internautes d’œuvrer dans un but précis.