Trent Reznor vs l'app store d'Apple

IPHONE Apple refuse son application. Le leader de Nine Inch Nails se lâche...

Philippe Berry

— 

L'application Nine Inch Nails Access, sur l'iPhone
L'application Nine Inch Nails Access, sur l'iPhone — Montage
De notre correspondant à Los Angeles


Nouvel épisode dans la série «Apple et son process incompréhensible de validation des applications iPhone». L’affaire du moment? Le refus d’Apple d’approuver la dernière version de l’application officielle du groupe Nine Inch Nails. Motif: elle contient du contenu «choquant».

 

Si l’on en croit le manager du groupe, le problème vient du fait que des chansons de l’album «The Downward spiral» sont disponibles en streaming. Etiqueté «Parental advisory» à sa sortie en 1994, pour des paroles crues, il contient des titres comme le fameux «Closer» avec Trent qui susurre «I wanna fuck you like an animal».

 

 

Tendance, le leader de Nine Inch Nails passe sa colère à coup de tweets, et de messages sur le forum officiel. «On peut télécharger l’album sur iTunes mais pas écouter une chanson avec un gros mot sur l’iPhone? Si quelqu’un laisse un commentaire «fuck» ou «cunt», est-ce aussi indécent? Hey Apple, je viens juste de recevoir du spam «fucking hot asian teens» VIA VOTRE CLIENT EMAIL».

 

Le plus incompréhensible dans l’histoire n’est pas le refus d’Apple. C’est qu’une version 1.0 de l’application avait, elle, été approuvée... et est toujours disponible. Les seules modifications que la nouvelle apportait étaient de corriger un bug à l’international. Qui n’est donc toujours pas fixé.

 

Alors qu’Apple se félicitait la semaine dernière d’avoir atteint le cap du milliard d’applications téléchargées, il serait temps que l’entreprise adopte une politique enfin claire et cohérente.