Deux sites Web sur cinq sont toujours hébergés sur WordPress mais la plateforme perd des parts de marché

WEB Ce sont les résultats d’une étude menée par W3Techs en prenant en compte les 10 millions de sites Web les plus visités par Alexa

Anaëlle Lucina pour 20 Minutes
— 
WordPress alimente encore 40% du web, mais régresse
WordPress alimente encore 40% du web, mais régresse — Geeko

D’après les données collectées par W3Techs, WordPress est passé de plus de 10 millions de sites en 2011 à 40 millions de sites en 2021. Pourtant, cette ascension est à relativiser.

Plus qu’une plateforme de blogging

WordPress est largement en tête des systèmes de gestion de contenu (CMS) les plus populaires. Aujourd’hui, on compte plus de 58.000 plugins, plus de 8.000 thèmes WordPress.

Les pays qui utilisent le plus WordPress sont l’Afrique du Sud, l’Iran, Israël et l’Espagne. Le domaine «.blog » possède la plus grande part de marché du CMS, soit, 92,2 %. La part de marché du domaine «.news » représente 87,1 %. À l’inverse, le domaine le moins utilisé par WordPress est le «.mil ».

Victime de son succès, WordPress est devenue une cible privilégiée des cyberattaques. D’après une publication Wordfence de décembre, 1,6 million de sites WordPress ont subi 13,7 millions d’attaques en 36 heures en provenance de 16.000 adresses IP différentes. Début décembre, une enquête Wordfence a d’ailleurs permis de découvrir une attaque visant plus d’un million de sites WordPress.

Mesurer le « Web significatif »

Les données concernant WordPress sont fournies par W3Techs. Le site suit les statistiques d’utilisation des technologies Web, dont les CMS, les systèmes d’exploitation ou encore les fournisseurs d’hébergement Web​.

Pour réaliser ses statistiques, W3Techs utilise la liste des 10 millions de sites Web les plus visités par Alexa. Celle-ci est complétée par la liste du 1 million de sites les plus visités par Tranco. Tous les sites Web ne sont pas comptabilisés car il existe un grand nombre de domaines inutilisés ou utilisés à des fins douteuses. Ainsi, se baser sur le classement Alexa est un bon moyen de faire un focus sur les sites réellement actifs.

Cette sélection révèle que, même si elle est impressionnante, la performance de WordPress régresse. WordPress est utilisé par 65,2 % de tous les sites Web dont nous connaissons le système de gestion de contenu. Mais si l’on ne comptabilise que les sites qui utilisent un CMS et classés dans le top 1.000.000, le taux régresse à 64,3 %. Le pourcentage passe ensuite sous la barre des 60 % pour les sites classés dans le Top 100.000 et passe à 50 % pour ceux du Top 1.000.