Twitter veut un partenariat, pas un rachat

INTERNET Le site de microblogging veut conserver son indépendance pour l'instant...

Philippe Berry

— 

La fail whale de Twitter, qui apparait quand le site est HS
La fail whale de Twitter, qui apparait quand le site est HS — Twitter
De notre correspondant à Los Angeles 

Avec la valorisation de Facebook, l’avenir de Twitter est le sujet du moment dans la Silicon Valley. Dans une interview au «New York Times», Fred Wilson, partenaire chez l’investisseur Union Square Ventures (et qui siège au board de Twitter), apporte des précisions aux dernières spéculations, bien alimentées par le billet «Parfois, on discute» du cofondateur de Twitter, Biz Stone.

 

Le NYT résume: «Oui, Twitter discute de partenariats avec des grandes compagnies Internet. Non, Twitter ne cherche pas un rachat.» Pour une vente à Google, comme TechCrunch l’évoquait la semaine dernière, il faudra donc repasser.

 

Le tweet, nouvelle unité de mesure

 

Quel genre de partenariat? Fred Wilson donne un indice: ce qui intéresse Twitter n’est pas le nombre de pages vues sur son site (qui ne contient en effet pas de publicité) mais le nombre de fois qu’est visionné chaque tweet –chaque message posté par un utilisateur. Peu importe que ce soit directement sur Twitter ou Facebook, comme c'est déjà la cas grâce à un partenariat.

 

ValleyMag, sur Gawker.com, ironise. «Wilson invente un nouveau système de mesure dans une grande tradition» de la fin des années 90. Car dans l’immédiat, peu importe qu’un tweet d’Ashton Kutcher soit vu par un million de followers. Ça ne rapporte rien à Twitter, hormis une notoriété qui attire chaque jour davantage d’utilisateurs –plus de 10 millions désormais.

 

Mais si Twitter n’a pas encore trouvé la recette magique pour générer des revenus, ce n’est pas la priorité pour l’instant, selon Fred Wilson. Il est bon de se rappeler que la startup ne compte qu’une trentaine d’employés. Elle cherche d’ailleurs à recruter un «directeur des partenariats stratégiques».

 

Et pour ceux qui ne seraient pas encore familiers avec Twitter et la fail whale, la réponse en vidéo: