Meta lève l'interdiction des publicités pour les cryptomonnaies sur Facebook et Instagram

CRYPTO Après avoir été particulièrement réfractaire aux publicités sur les services de cryptomonnaies, Meta change de politique et leur permet d’investir Facebook et Instagram

David Manfredini pour 20 Minutes
— 
Les publicités pour les cryptomonnaies ne sont plus interdites sur Facebook
Les publicités pour les cryptomonnaies ne sont plus interdites sur Facebook — Geeko

La société Meta a annoncé qu’elle allait lever son interdiction sur les publicités de cryptomonnaies, en place depuis plusieurs années, qui empêchait les sociétés de cryptomonnaie de diffuser des publicités pour leurs services sur Facebook et  Instagram.

« Nous faisons cela parce que le paysage de la cryptomonnaie a continué à mûrir et à se stabiliser ces dernières années et a vu davantage de réglementations gouvernementales fixant des règles plus claires pour leur industrie », explique la société.

L’interdiction visant les publicités de cryptomonnaies était en place depuis janvier 2018. Un léger relâchement avait toutefois déjà été effectué en mai 2019. Cette interdiction empêchait les entreprises travaillant dans les domaines des cryptomonnaies et de la blockchain de pouvoir accéder aux clients potentiels se trouvant sur les réseaux sociaux de Meta.

Meta précise toutefois que la société continuera de rejeter les publicités de cryptomonnaie des sociétés qui ne soumettent pas l’une des 27 licences réglementaires que la société accepte.

« Ceci change la donne pour une adoption massive »

Henry Love, associé directeur de la société d’investissement dans la blockchain Fundamental Labs, a déclaré que cette nouvelle politique était très positive pour l’industrie. Selon lui, elle permettra à plus de particuliers de pouvoir accéder aux cryptomonnaies : « Avec plus d’ouverture et de transparence sur ce que les entreprises de cryptomonnaies peuvent faire, nous verrons plus d’adoption pour l’industrie de la cryptomonnaie et le métavers que jamais auparavant. Ceci change la donne pour une adoption massive. »

Emad Hasan, PDG de Retina AI, une start-up qui aide les marques à cibler les clients de grande valeur sur les réseaux sociaux, a déclaré que cette nouvelle politique serait également une aubaine pour les sociétés travaillant sur la blockchain : « Ces entreprises étaient dans une situation où elles ne pouvaient pas faire de publicité sur Facebook. Ils ne pouvaient pas inciter les gens à convertir la monnaie fiduciaire en cryptomonnaie. Cela permettra à la personne moyenne de tous les jours de le faire. »

Au cours de la dernière année, Facebook a considérablement réduit ses ambitions en matière de cryptomonnaie. Après avoir présenté ses projets pour créer une monnaie et un portefeuille numérique en 2019, Facebook a été confronté à de vives réactions des législateurs et des régulateurs du monde entier. La société est finalement parvenue à lancer son produit de portefeuille numérique « Novi » en octobre, mais la monnaie numérique « Diem » n’est toujours pas accessible au public.